International
URL courte
14445
S'abonner

Face à la crise traversant son pays, le Président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé la multiplication par 34 du salaire minimum dans le pays à compter du 20 août.

Nicolas Maduro a annoncé le 17 août son intention d'augmenter considérablement le revenu minimum des Vénézuéliens dès le 20 août. Au cours de l'actuel bolivar, la monnaie du Venezuela, le revenu minimum passera de 5,2 millions (moins d'un dollar au taux de change du marché noir, qui domine l'économie) à 180 millions (environ 28 dollars), ce qui correspond à une multiplication par 34.

D'après lui, le SMIC sera «indexé» sur la valeur du petro, la cryptomonnaie créée par le gouvernement vénézuélien au mois de février de cette année, et avec laquelle il entend contourner le manque de liquidités et les sanctions financières américaines.

«J'ai fixé le salaire minimum, les pensions de retraite et la base des salaires sur la base du petro moyen, 1.800 bolivars (la nouvelle monnaie, le "bolivar souverain", qui entre en vigueur lundi avec cinq zéros en moins que l'actuelle, ndlr.)», a déclaré Nicolas Maduro dans une allocution radio-télévisée le 17 août.

Un pétro coûte 3.600 bolivars souverains ou 60 dollars, sur la base du prix du baril de pétrole vénézuélien. Pour le moment, un dollar sur le marché noir équivaut à 5,9 millions de bolivars.

De plus, la taxe sur la valeur ajoutée augmentera de 12% à 16% dans le pays.

Pendant ce temps, le taux d'inflation annuel au Venezuela a atteint 82.77% en juillet, a écrit Rafael Guzman, de la Commission des Finances du Parlement vénézuélien, Twitter.

Lire aussi:

Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Tags:
cryptomonnaie, SMIC, Nicolas Maduro, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook