Ecoutez Radio Sputnik
    la diplomatie autrichienne Karin Kneissl et Vladimir Poutine

    «Je ne peux plus le garder secret»: un cuisinier autrichien sur la visite de Poutine

    © AFP 2019 Joe Klamar
    International
    URL courte
    181249

    Le chef cuisinier du restaurant où aura lieu ce samedi le mariage de la ministre autrichienne des Affaires étrangères espère prendre un selfie avec le Président russe invité à cet évènement. Il a raconté au journal autrichien Kurier comment les préparatifs de la fête se déroulaient.

    Heinz Preschan, chef cuisinier du restaurant Gasthaus Tscheppe an der Weinstrasse, où se tiendra le mariage de la chef de la diplomatie autrichienne Karin Kneissl, a révélé les détails sur les préparatifs de cette fête dans une interview accordée au quotidien autrichien Kurier. Selon lui, des mesures strictes sont prises afin d'assurer la sécurité de cet évènement.

    «Je ne peux plus le garder secret. Des agents de sécurité russes sont arrivés, des drones sont impliqués», a-t-il précisé.

    Les journalistes ont également interrogé M.Preschan sur ses attentes concernant ce jour exceptionnel.

    «J'espère que je ne salerai pas trop [les plats, ndlr]. Et je voudrais prendre un selfie avec [Vladimir] Poutine», a-t-il ajouté.

    Selon le chef cuisinier, en élaborant le menu, il a pris en compte les désirs des futurs mariés. Il entend servir aux hôtes des spécialités régionales revisitées.

    Auparavant, le porte-parole du Kremlin avait confirmé que Vladimir Poutine ferait une escale en Autriche afin d'assister à la cérémonie de noces de la ministre autrichienne des Affaires étrangères avant son déplacement dans la capitale allemande où il doit rencontrer ce samedi Angela Merkel.

    Lire aussi:

    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Au concours de bikini, elle se présente dans une tenue pas comme les autres - photos
    Tags:
    chef cuisinier, mariage, Karin Kneissl, Vladimir Poutine, Autriche, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik