Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    L'Iran prêt à présenter son nouveau chasseur

    © REUTERS / Morteza Nikoubazl
    International
    URL courte
    181176

    La semaine prochaine, les forces armées iraniennes devront présenter, à l'occasion du Jour de l'industrie de Défense, un nouveau chasseur à réaction, a annoncé le ministre de la Défense du pays.

    Le ministre iranien de la Défense Amir Hatami a déclaré qu'un nouveau chasseur à réaction serait présenté la semaine prochaine, annonce l'agence Fars.

    Selon le ministre, le chasseur sera présenté le 22 août, le Jour de l'industrie de Défense du pays.

    «Notre priorité, c'est le potentiel en missiles et nous avons obtenu de bons résultats dans ce domaine. Nous avons réussi du point de vue de la diversité et actuellement, nous avons décidé de perfectionner des paramètres tels que la manœuvrabilité, la furtivité, la résistance aux conditions météo et autres», a indiqué le ministre.

    Il a souligné que l'Iran agissait dans le cadre de sa «stratégie d'endiguement actif» et a rappelé que son pays n'en avait jamais attaqué un autre.

    Récemment, il a été annoncé que l'Iran avait doté un destroyer da sa Marine d'un nouveau système de lutte contre les missiles antinavires fabriqué dans le pays.

    Le système Kamand est un système d'arme rapproché (CIWS) capable de détruire des cibles à une distance de 2 km et doté d'une cadence de tir comprise entre 4.000 et 7.000 tirs par minute.

    Le système pourrait être utilisé pour protéger les navires contre des missiles et des drones.

    Il a été également annoncé que le système serait installé sur les navires menant des opérations loin des côtes iraniennes.

    Lire aussi:

    L’Iran se dote d’un système embarqué de défense contre les missiles antinavires
    L'Iran fournira son nouvel avion de chasse et son système de DCA à l'armée syrienne
    Téhéran se déclare résolu à renforcer ses capacités défensives
    Tags:
    chasseur, Amir Hatami, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik