Ecoutez Radio Sputnik
    Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères

    Téhéran accuse les USA de vouloir renverser le pouvoir en Iran

    © AP Photo / Petr David Josek
    International
    URL courte
    6211

    La diplomatie iranienne révèle la mission d'un «groupe de travail» qui a été récemment créé aux États-Unis afin de coordonner la politique US en Iran. Selon le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, Washington vise par ce biais à renverser le pouvoir iranien.

    Les États-Unis ont créé un «groupe de travail» pour l'Iran afin de renverser le pouvoir dans le pays comme cela a déjà été fait en 1953, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

    «Il y a exactement 65 ans, les États-Unis ont renversé le gouvernement démocratique de (Mohammed) Mosaddegh élu par le peuple et restauré la dictature, transformant les Iraniens en esclaves pour les 25 ans à venir. Actuellement, le "groupe de travail" pour l'Iran rêve de faire la même chose à l'aide de la pression, de la désinformation et de la démagogie. Jamais plus», a écrit le ministre sur son compte Twitter.

    Jeudi, le secrétaire d'État américain Michael Pompeo a annoncé qu'il avait créé au sein de son ministère «un groupe de travail» visant à faire respecter les sanctions de Washington contre l'Iran. Pompeo a également nommé Brian Hook comme représentant spécial des USA pour l'Iran.

    «Le groupe de travail sera dirigé par l'émissaire spécial pour l'Iran, Brian Hook, et sera chargé de diriger, réévaluer et coordonner tous les aspects des activités du département d'État liées à l'Iran», a déclaré Mike Pompeo à la presse.

    Auparavant, le Président Trump avait annoncé que son pays se retirait de l'accord de Paris selon lequel l'Iran autorisait d'inspecter son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions. Les États-Unis ont déjà restauré une partie de sanctions unilatérales qui visaient l'Iran avant 2015 et veulent élargir leur liste.

    Lire aussi:

    Rencontre Trump-Rohani à l’Assemblée générale de l’Onu? Téhéran coupe court aux rumeurs
    Téhéran se plaint à l’Onu des sanctions unilatérales américaines
    Nucléaire iranien: les USA «tordent les bras» de leurs partenaires européens
    Tags:
    Mike Pompeo, Mohammad Javad Zarif, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik