Ecoutez Radio Sputnik
    Le gouvernorat d'Idlib

    Se distancer au plus vite d’al-Nosra: Moscou met en garde l’opposition d’Idlib

    © AFP 2018 Al-Maarra Today/Ghaith Omran
    International
    URL courte
    6510

    Les groupes d’opposition prêts à participer au règlement politique en Syrie devraient prendre au plus vite leurs distances vis-à-vis du Front al-Nosra* qui essaie de contrôler le gouvernorat d’Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, a prévenu le chef de la diplomatie russe.

    Moscou appelle les groupes d’opposition présents dans le gouvernorat syrien d’Idlib à se désolidariser rapidement du groupe terroriste Front al-Nosra*, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. 

    «L’objectif principal pour le moment est de séparer l’opposition prête à prendre part au processus politique [en Syrie, ndlr] d’al-Nosra* dont les partisans sont nombreux dans la zone d’Idlib et qui essaient de la gérer», a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue libanais Gebran Bassil. 

    «Quant aux groupes armés d’opposition qui commencent à coopérer avec le Front al-Nosra*, ils doivent tirer des conclusions très sérieuses et au plus vite», a indiqué Sergueï Lavrov. 

    Le ministre a également fait savoir ce lundi que Moscou et Ankara parachèveraient dans les jours qui viennent les ententes qui permettront d’assurer cette distinction entre les extrémistes et l’opposition. 

    «Lorsque nos  collègues turcs ont déployé dans cette zone [à Idlib, ndlr] 12 points d’observation, la situation s’est légèrement calmée. Mais ensuite le Front al-Nosra* a commencé à pilonner les positions de l’armée syrienne depuis cette zone de désescalade et à lancer des drones pour tenter d’attaquer la base aérienne de Hmeimim. Il est indispensable d’y mettre fin», a expliqué M.Lavrov. 

    * Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Idlib: l’opposition syrienne appelle à une offensive russo-turque contre al-Nosra
    Lavrov désigne l’ennemi principal en Syrie aidé «de l’extérieur»
    Moscou désigne la principale force déstabilisatrice en Syrie
    Tags:
    opposition armée, terrorisme, Front al-Nosra, Sergueï Lavrov, Idlib, Turquie, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik