Ecoutez Radio Sputnik
    Kaboul, Afghanistan

    En plein fête de l’Aïd al-Adha, la capitale de l’Afghanistan attaquée à la roquette

    © REUTERS /
    International
    URL courte
    0 06

    De nombreuses explosions ont retenti mardi matin dans le quartier diplomatique de la capitale afghane de Kaboul, suite à des tirs à la roquette visant le palais présidentiel et le quartier gouvernemental de la ville. Selon des médais locaux et les responsables afghans, le bilan reste pour l’heure incertain.

    Plusieurs roquettes ont été tirées mardi matin à Kaboul lors du discours du Président Ashraf Ghani à l'occasion de la «fête du sacrifice», l'Aïd al-Adha, rapporte la chaîne de télévision afghane Tolo News.

    L'attaque aurait eu lieu à 9h00 heure locale (4h30 GMT). Des roquettes auraient été tirées sur le palais présidentiel et sur le quartier gouvernemental de la ville où se trouvent les ambassades de nombreux pays étrangers.

    Pour le moment, les responsables afghans ne précisent pas si des victimes sont à déplorer.

    Selon plusieurs médias, les forces de sécurité afghanes ont éliminé deux responsables de l'attaque.

    Il y a quelques jours, le Président afghan Ashraf Ghani avait proposé une trêve conditionnelle de trois mois à partir de la fête de l'Aïd qui débute ce mardi. Les Talibans* ont eux rejeté cette proposition et annoncé qu'ils entendaient poursuivre les offensives qu'ils mènent actuellement dans plusieurs régions d'Afghanistan.

    Le groupe Daech* a revendiqué l'attaque, selon son agence de propagande citée par l'AFP.

    *Organisations terroristes interdites en Russie

    Lire aussi:

    Un attentat-suicide de Daech à Kaboul fait 20 victimes
    L'Afghanistan a besoin des avions russes modernes, pas «de la ferraille américaine»
    Tirs de roquettes contre l’aéroport de Kaboul en pleine visite du chef du Pentagone
    Tags:
    tir de roquettes, Kaboul, Afghanistan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik