Ecoutez Radio Sputnik
    Poutine et Trump au sommet d'Helsinki

    Trump évoque les conditions de la levée des sanctions anti-russes

    © Sputnik . Sergueï Gouneev
    International
    URL courte
    24551

    Le locataire de la Maison-Blanche voudrait que la Russie fasse «quelque chose qui est bon» pour les États-Unis. Ce n’est que dans ce cas qu’il promet d’envisager la levée des sanctions anti-russes.

    Donald Trump pourrait envisager la levée des sanctions imposées sur la Russie à condition que cette dernière fasse «quelque chose de bon» pour Washington, laissant entendre une éventualité de coopération sur des sujets épineux.

    Lors d'une interview accordée lundi à Reuters, le Président américain a été interrogé sur la possibilité de supprimer les restrictions américaines prises contre Moscou.

    «Je n'envisage pas de le faire», a-t-il d'abord tranché, avant de faire immédiatement machine arrière et d'en évoquer des conditions.

    «Je l'envisagerai seulement s'ils font quelque chose qui est bon pour nous. […] Il y a beaucoup de bonnes choses que nous pouvons faire l'un pour l'autre. La Syrie, l'Ukraine, plein d'autres choses…», a affirmé le Président américain.

    Revenant sur sa récente rencontre de deux heures avec Vladimir Poutine, Donald Trump a qualifié le sommet d'«excellent». Il a également assuré qu'à aucun moment son homologue russe ne lui avait demandé de lever les sanctions américaines prises contre Moscou.

    La nouvelle vague de sanctions américaines annoncée début août concernera des exportations dans le domaine de l'électronique et des technologies de l'industrie pétro-gazière, le premier bloc devant entrer en vigueur le 22 août, le deuxième bloc à l'automne.

    Le 13 août, Dmitri Peskov, commentant une éventuelle riposte de Moscou, avait déclaré qu'elle serait basée sur le principe fondamental de la réciprocité.

    Lire aussi:

    Lavrov évoque le véritable prétexte des nouvelles sanctions antirusses des États-Unis
    Diplomatie ou sanctions? Les Américains tranchent
    Défense: la Russie compte renoncer au dollar dans le commerce avec ses partenaires
    Tags:
    sanctions antirusses, Donald Trump, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik