International
URL courte
13592
S'abonner

Les autorités russes ont mis au point des mesures de riposte dans l’objectif de niveler l’impact négatif de l’interdiction des États-Unis d’exporter en Russie les produits à double usage. Les composants nécessaires seront désormais importés depuis l’Asie du Sud-Est, a déclaré dans un communiqué le ministère russe de l’Industrie et du Commerce.

Moscou envisage d'importer des produits à double usage depuis les pays de l'Asie du Sud-Est afin de contourner les nouvelles sanctions américaines, a déclaré Denis Manturov, le ministre russe de l'Industrie et du Commerce.

«Nous avons déjà mis au point un système de mesures de ripostes censées niveler l'impact des sanctions américaines. En matière d'électronique, nous comptons remplacer certains composants nécessaires par nos propres composants fabriqués en Russie, tandis que les autres seront importés depuis les pays de l'Asie du Sud-Est, ces marchés étant toujours ouverts pour nous», a souligné le ministre.

Les États-Unis ont introduit sous différents prétextes toute une série de sanctions à l'égard de la Russie. Une partie de ces mesures sont appliquées sur ordre du Président, qui a le droit de les lever personnellement.

Les autres ont été décrétées et adoptées par le Congrès «pour contrer les adversaires de l'Amérique par les sanctions». Ces mesures de rétorsion ne peuvent pas être levées en l'absence du feu vert de l'organe législatif. Parmi elles figurent notamment celles visant les personnes morales et physiques qui seraient prétendument liées aux «cyberattaques contre les États-Unis».

Le 8 août, l'administration américaine a annoncé de nouvelles sanctions contre Moscou en réponse à l'«affaire Skripal». Le premier volet de ces sanctions devrait entrer en vigueur dès le 22 août.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
L'Iran convoque un diplomate français après les propos de Macron sur les caricatures du prophète Mahomet
Tags:
appareils électroniques, Asie du Sud-Est, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook