Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires US en Irak

    Moscou rappelle à Bolton que ce sont les USA qui se sont enlisés en Irak et en Afghanistan

    © AFP 2018 David Furst
    International
    URL courte
    18511

    Les déclarations du conseiller du Président américain pour la sécurité nationale John Bolton sur la Russie «enlisée» en Syrie ne sont pas passées inaperçues à Moscou, et la réponse ne s'est pas fait attendre...

    Une source haut placée à Moscou a commenté pour Sputnik la déclaration du conseiller pour la sécurité nationale américain John Bolton qui affirmait que la Russie s'était «enlisée» en Syrie.

    «On voudrait rappeler à John Bolton que si quelqu'un s'est enlisé, c'est justement le pays dont il est chargé de protéger la sécurité. Les États-Unis se sont réellement enlisés en Irak et en Afghanistan», a indiqué la source, désireuse de garder l'anonymat.

    Auparavant, le conseiller du Président américain pour la sécurité nationale avait déclaré que Washington disposait d'un levier lors des négociations avec Moscou compte tenu du fait que «la Russie s'y était enlisée [en Syrie, ndlr] en ce moment ».

    «Et je ne pense pas qu'ils veulent y rester enlisés. J'estime que leur activité diplomatique fanatique en Europe montre qu'ils veulent trouver quelqu'un qui participerait aux dépenses liées à la reconstruction en Syrie. Ils peuvent y arriver ou bien échouer», a indiqué le responsable américain cité par l'agence Reuters.

    Lire aussi:

    Le nouveau conseiller à la sécurité de Trump, un «faucon» prêt à déclencher la guerre
    John Bolton aurait averti d’une éventuelle frappe américaine en Syrie
    L’ancien Président des USA Jimmy Carter indique la pire erreur de Donald Trump
    Tags:
    John Bolton, Moscou, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik