Ecoutez Radio Sputnik
    Ramzan Kadyrov

    Attaques contre des policiers en Tchétchénie: Kadyrov évoque la piste étrangère

    © Sputnik . Said Tsarnaev
    International
    URL courte
    1221

    La série d'attaques qui a visé des policiers tchétchènes le lundi 20 août aurait été ordonnée depuis l’étranger via les réseaux sociaux, a déclaré le chef de cette petite République russe, Ramzan Kadyrov.

    Le chef de la République tchétchène, Ramzan Kadyrov, a déclaré qu'un groupe d'adolescents qui avaient attaqué des policiers auraient reçu leurs ordres de l'étranger via les réseaux sociaux, peut-on lire sur sa page VKontakte.

    De plus, il estime que le crime commis a bien été prémédité et que ses organisateurs avaient pour but de diviser la société russe.

    «Impliquer ces jeunes à l'état mental fragile dans la perpétration de crimes graves a été profondément réfléchi et déterminé», a souligné M. Kadyrov. Il a ajouté que les recruteurs avaient pour objectif de provoquer une méfiance générale dans la société russe, même envers les adolescents, pour que les enfants de 10 à 12 ans soient également considérés comme des terroristes potentiels et des criminels particulièrement dangereux.

    Il a également vivement critiqué les organisations de défense des droits de l'homme pour avoir dénoncé les tentatives du pays «d'organiser des travaux préventifs» avec des adolescents difficiles.

    Selon lui, aucun représentant de ces structures ne s'est intéressé à la vie des enfants des policiers décédés, s'ils ont un logement, des vêtements, des études ou un emploi. Il leur a conseillé de «contourner la Tchétchénie».

    Il avait été annoncé précédemment que les deux assaillants avaient été tués alors qu'ils essayaient de pénétrer dans un bureau de la police du district de Shablinsy. Une deuxième attaque s'est produite dans le même district vers 10h00 lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser près de policiers dans la localité de Mesker-Yourt. Deux autres attaques ont eu lieu dans la capitale de la République tchétène. Le ministère de la santé a indiqué que la vie des trois policiers blessés n'était pas en danger.

    Les attaques visant ce lundi 21 août des policiers tchétchènes ont impliqué des adolescents dont l'âge ne dépassait pas les 18 ans, a appris Sputnik d'une source bien informée au sein de la police de la République.

    Lire aussi:

    Ramzan Kadyrov commente les attaques dont des policiers tchétchènes ont été la cible
    Après l’attentat de l’Opéra, les Tchétchènes en France, «objets de méfiance»?
    Les premières secondes après l'attaque contre une cathédrale à Grozny en vidéo
    Tags:
    piste, attaque, Ramzan Kadyrov, Russie, Tchétchénie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik