Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau US

    L'avocat de Trump met en garde contre la menace d'une révolte aux États-Unis

    © REUTERS / Andrew Kelly
    International
    URL courte
    23452

    L'avocat du Président américain et ancien maire de New York, Rudy Giuliani, a évoqué dans une interview à la chaîne de télévision Sky News les risques d’une potentielle révolte du peuple américain dans le cas où Donald Trump serait écarté du pouvoir par voie de destitution.

    Rudy Giuliani, l'avocat du Président Donald Trump et ancien maire de New York, estime qu'une destitution de son employeur provoquerait une révolte populaire aux Etats-Unis, bien qu'il n'y ait «aucune raison» selon lui pour qu'il soit écarté du pouvoir.

    «Vous ne pourriez attaquer M.Trump que pour des raisons politiques et le peuple américain se révolterait contre cela», a-t-il déclaré à Sky News.

    Le Président américain avait lui-même prévenu que si les démocrates gagnaient la majorité au Congrès suite aux élections de mi-mandat de novembre et qu'ils tentaient de mettre en œuvre une destitution présidentielle, le marché international s'effondrerait.

    En janvier dernier, The Washington Post avait publié un article affirmant que Donald Trump avait trompé sa femme Melania avec l'actrice de films pornographiques Stormy Daniels. Le média dévoilait également qu'en 2016, à la veille de la présidentielle américaine, Michael Cohen, ancien avocat personnel de Donald Trump, avait directement versé à l'actrice la somme de 130.000 dollars pour qu'elle garde le silence quant à sa relation avec le futur Président.

    Une autre femme impliquée dans cette affaire, Karen McDougal, ex-playmate du magazine Playboy, affirme elle avoir eu une relation romantique de 10 mois avec Donald Trump, qui aurait débuté en 2006, peu après que Melania Trump ait accouché de leur fils Barron.

    Le 20 juillet, l'enregistrement d'une conversation entre Donald Trump et Michael Cohen, deux mois avant la présidentielle de 2016, tombait entre les mains du FBI. Lors de cette conversation, les deux hommes évoquent entre autre la possibilité d'acheter le silence de Karen McDougal.

    Michael Cohen a de son côté affirmé avoir versé les sommes de 130.000 et 150.000 dollars à deux femmes pour acheter leur silence suite à leurs liaisons avec Donald Trump et à la demande de celui-ci. La peine de M. Cohen, qui pourrait atteindre entre quatre et cinq ans de prison, sera prononcée le 12 décembre.

    M. Trump, lui, accuse son ancien avocat d'avoir enfreint la loi et fait ces déclarations mensongères dans le but de conclure un marché avec les enquêteurs. 

    Lire aussi:

    Un avocat explique pourquoi Trump a acheté le silence de Stormy Daniels
    «Désolée»: une ex-star de Playboy s'excuse devant Melania pour sa liaison avec Trump
    Où et quand Donald Trump a-t-il fait sa demande en mariage à Melania?
    Tags:
    destitution, Michael Cohen, Rudy Giuliani, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik