Ecoutez Radio Sputnik
    KFC

    Le sous-sol de ce KFC aux États-Unis cachait une énorme surprise (vidéo)

    © AP Photo / Steven Senne
    International
    URL courte
    10336

    Une intervention de police dans un KFC abandonné à San Luis, à la frontière des États-Unis et du Mexique, a débouché sur la découverte d’un tunnel de narcotrafiquants reliant les deux pays.

    YouTube a mis en ligne une vidéo montrant un restaurant KFC abandonné dont la cuisine abritait un tunnel utilisé par des trafiquants de drogue, découvert par hasard par la police de l'Arizona.

    L'entrée du tunnel côté américain avait été creusée dans le sol en béton de la cuisine.

    Le passage a probablement été construit il y a quelques mois et sa longueur est de 180 mètres, le tout à environ 6,5 mètres de profondeur.

    Il est à noter que côté américain, l'orifice ne faisait que 20 centimètres et que la sortie du tunnel côté mexicain se trouvait sous un lit dans une maison de la ville de San Luis Río Colorado.

    Le tunnel a été trouvé suite au contrôle de routine d'une voiture arrêtée sur le bas côté d'une route. Deux boîtes à outils entièrement remplies de drogue ont été découvertes dans le coffre du véhicule appartenant à Ivan Lopes, propriétaire de l'ancien restaurant KFC. La police a alors procédé à une fouille du bâtiment, découvrant le tunnel.

    Les deux boîtes trouvées dans la voiture contenaient 168 kilos de drogues, dont 118 kilos de méthamphétamine, six kilos de cocaïne, trois kilos de fentanyl et 19 kilos de divers types d'héroïne.

    Le tunnel sera bétonné à la fin de l'enquête.

    C'est le cinquième tunnel découvert depuis 2007.

    Lire aussi:

    Des tunnels pour l’entraînement des soldats de la 1re GM découverts en Angleterre
    Guerre souterraine en Syrie: qu’en est-il des tunnels creusés par les terroristes? (vidéo)
    Un tunnel souterrain pour passer de RDA en RFA découvert au centre de Berlin
    Tags:
    drogue, trafiquants, tunnel, KFC, Mexique, États-Unis, Arizona
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik