International
URL courte
5400
S'abonner

Deux Américains ont été condamnés à 14 ans de prison au Vietnam pour avoir essayé de renverser le gouvernement du pays. Selon des médias, ils auraient agi pour le compte du «Gouvernement provisoire du Vietnam», basé en Californie.

Un tribunal de Ho-Chi-Minh-Ville a condamné mercredi 12 personnes, dont deux Américains d’origine vietnamienne, Angle Phan, 62 ans, et James Nguyen, 49 ans, à des peines de prison allant de 5 à 14 ans pour terrorisme et tentative de coup d’État, a annoncé le journal The New York Post.

​D’après la radio La Voix du Vietnam, citée par The New York Post, les deux Américains seront expulsés après avoir purgé leurs peines.

Selon le tribunal, Angle Phan et James Nguyen sont arrivés au Vietnam en février 2017 pour organiser des actions de protestation le 30 avril, le Jour de la libération ou Jour de la réunification, et le 1er mai. 

Le Jour de la réunification, qui commémore la prise de la ville de Saigon, future Hô-Chi-Minh-Ville, par l’armée populaire vietnamienne en 1975, marque la fin de la guerre du Vietnam

Selon The New York Post, la justice vietnamienne a également accusé les comploteurs d’avoir préparé trois actes terroristes en 2017, y compris un attentat avorté à l’aéroport de Ho-Chi-Minh-Ville, et une attaque contre un poste de police, qui a fait trois blessés.

Les deux Américains et leurs dix complices vietnamiens ont en outre été accusés d’avoir fabriqué et distribué 4.000 tracts antigouvernementaux. D’après la police, ils avaient eu le temps de collecter une centaine de signatures en faveur de Dao Minh Quan, chef du Gouvernement provisoire du Vietnam, une organisation basée en Californie qui critique le gouvernement socialiste vietnamien.

Les dix coaccusés vietnamiens d’Angle Phan et de James Nguyen ont plaidé coupable et ont été condamnés à des peines moins lourdes (entre 5 et 11 ans de prison).

Hanoi a reconnu l’organisation Gouvernement provisoire du Vietnam comme une organisation terroriste fin janvier dernier. 

Lire aussi:

L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Tags:
coup d'Etat, terrorisme, condamnation, Guerre du Vietnam (1955-1975), New York Post, Ho Chi Minh-Ville, États-Unis, Vietnam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook