International
URL courte
8322
S'abonner

La ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, a confié qu’elle avait une profonde amitié pour Vladimir Poutine, mais qu'elle ne s’attendait pas à ce qu’il accepte l’invitation à son mariage.

La ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, a reconnu qu'elle ne pensait pas que Vladimir Poutine accepterait l'invitation à son mariage.

noces de la ministre autrichienne
© REUTERS / Roland Schlager/Pool via Reuters
Dans une interview à la radio Ö1, elle a rappelé que, début juin, elle avait convié à la cérémonie ses collègues du gouvernement ainsi que le Président fédéral «parce que c'est conforme aux usages». Et le soir du 5 juin, dans le cadre de la visite de Vladimir Poutine à Vienne, elle a spontanément formulé une invitation au Président russe, déclarant qu'elle souhaitait lui présenter son fiancé. Ce n'est que le 19 juillet qu'elle a été informée de la décision du chef de l'État russe de se rendre à son mariage.

Karin Kneissl a souligné que le mariage «a été une très belle fête» qui pourrait stimuler le développement du tourisme en Autriche. Elle a constaté que de nombreux médias avaient montré «comment un mariage est célébré en Autriche sur fond de paysages pittoresques».

Elle a également répondu aux critiques des médias au sujet de sa révérence à Vladimir Poutine.

«Le Président russe s'est incliné le premier et je lui ai répondu par une révérence», a-t-elle noté, exprimant sa perplexité au sujet des affirmations de certains commentateurs qui y ont vu «un acte de soumission».

«Ceux qui me connaissent savent que je n'obéis à personne», a indiqué Karin Kneissl.

Elle a fait remarquer qu'un sentiment d'amitié profonde la liait à Vladimir Poutine et qu'elle avait eu avec lui «des entretiens intéressants», notamment sur la situation au Proche-Orient.

Elle a ajouté qu'un contact personnel était important pour «jeter les bases de la confiance surtout dans les situations difficiles qui, sans aucun doute, marquent nos relations avec la Russie pour les raisons les plus différentes».

Le mariage de Karin Kneissl s'est déroulé le samedi 18 août, non loin de la ville styrienne de Graz. Vladimir Poutine est arrivé à la fête accompagné du Chœur des Cosaques du Kouban, en tournée en Autriche depuis le 17 août. Il est resté une heure, mais il a tout de même eu le temps de danser avec Karin Kneissl. Comme cadeau, il a offert à la chef de la diplomatie autrichienne un tableau représentant un paysage rural, un pressoir à huile et un samovar.

Lire aussi:

Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
Tags:
paysage, tourisme, amitié, cadeau, mariage, Vladimir Poutine, Karin Kneissl, Vienne (Autriche), Russie, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook