Ecoutez Radio Sputnik
    Bagdad

    Un séisme de magnitude 6.0 frappe l'Iran, ressenti jusqu'à Bagdad (images)

    © AFP 2019 Stringer
    International
    URL courte
    2115
    S'abonner

    L'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) a enregistré des secousses de magnitude de 6.1 dans l'ouest de l'Iran dans la soirée de samedi. Par la suite, la force du séisme a été revue à la baisse jusqu'à 6.0.

    Un tremblement de terre de magnitude 6.1 s'est produit en Iran, a annoncé l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS), pour ensuire revoir la magnitude à la baisse jusqu'à 6.0. Les secousses ont été ressenties dans plusieurs coins du pays, et même jusqu'à Bagdad en Irak, a indiqué la télévision iranienne.

    Les secousses ont été enregistrées dans la soirée de samedi, aux environs de 22h00 UTC (00h00 heure de Paris).

    L'ampleur des dégâts et le nombre des éventuelles victimes restent à déterminer. Selon la télévision locale, aucune victime n'est à déplorer en ce moment. Cependant, des habitants locaux partagent déjà sur les réseaux sociaux des images représentant le dommage infligé et les blessés transférés à l'hôpital.

    ​​L'épicentre du séisme se trouvait à 26 kilomètres à l'ouest de la ville de Javanrud dans la province de Kermanshah. Le foyer a été localisé à une profondeur d'environ 10 kilomètres.

    Fin juillet, plusieurs secousses telluriques se sont produites dans les parties sud et ouest de l'Iran, faisant au moins 287 blessés rien que dans la province du Kermanshah.

    Lire aussi:

    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Un requin tente de pénétrer dans une cage de plongeurs et trouve la mort – vidéo
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Tags:
    secousse, préjudice, séisme, USGS (institut de veille géologique américain), Kermanshah, Bagdad, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik