Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    Au grand dam des États-Unis, le ministre iranien de la Défense arrive en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Alaeddine
    International
    URL courte
    181002

    Bien que les États-Unis aient appelé l’Iran à maintes reprises à se retirer du territoire syrien, Amir Hatami, ministre iranien de la Défense, est arrivé en Syrie dans la cadre d’une visite officielle, déclarant que son pays espérait «avoir un rôle productif dans la reconstruction de la Syrie».

    Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, est arrivé dimanche en Syrie pour y rencontrer «d'importants responsables de la Défense et de l'armée», selon l'agence iranienne Tasnim.

    Les forces iraniennes ont soutenu le Président syrien Bachar el-Assad dans la guerre qui ravage le pays depuis 2011.

    «Nous espérons avoir un rôle productif dans la reconstruction de la Syrie», a déclaré M.Hatami à son arrivée en Syrie, selon Fars News.

    De hauts responsables iraniens ont déclaré que leur présence militaire en Syrie était à l'invitation du gouvernement d'el-Assad et qu'ils ne prévoyaient pas de s'en retirer dans l'immédiat.

    Plus de 1.000 Iraniens, y compris de hauts responsables des Gardiens de la révolution, ont été tués en Syrie depuis 2012.

    Ce déplacement apparaît comme un pied-de-nez à l'adresse des États-Unis, qui ont réclamé avec insistance ces dernières semaines le retrait des forces iraniennes de Syrie, où elles soutiennent le Président Bachar el-Assad.    

    Le conseiller américain à la sécurité nationale John Bolton avait ainsi déclaré la semaine dernière que l'Iran devrait retirer ses forces de la Syrie.

    Lire aussi:

    L’Iran se dit prêt à aider la Syrie à développer des armes
    Poutine a-t-il bien conditionné le retrait des Iraniens de Syrie?
    Téhéran dément la présence de bases militaires iraniennes en Syrie
    Tags:
    visite officielle, Amir Hatami, John Bolton, Iran, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik