International
URL courte
639129
S'abonner

De grandes provocations avec une prétendue utilisation d'armes chimiques contre la population civile et avec la participation de spécialistes étrangers anglophones sont prévues d’ici deux jours dans la localité de Kafr-Zita, dans la province syrienne d’Idlib, a annoncé dimanche le ministère russe de la Défense.

Des habitants de la province d’Idlib ont annoncé aujourd’hui au Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit que des spécialistes étrangers anglophones étaient arrivés dans la localité de Hbit afin de mettre en scène une «attaque chimique» avec du chlore, a déclaré dimanche aux journalistes le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

L’attaque est ainsi prévue d’ici deux jours contre la localité de Kafr-Zita, située à six kilomètres au sud de Hbit, a-t-il précisé.

«Un groupe d’habitants transportés du nord de la province se préparent dans la localité de Kafr-Zita à la mise en scène de “dégâts” à cause de “munitions chimiques” et de “bombes barils” des forces gouvernementales syriennes. Est également préparée l’assistance par des sauveteurs déguisés des “Casques blancs” et le tournage de vidéos destinées à être diffusées dans des médias au Moyen-Orient et anglophones», a expliqué le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Selon la Défense russe, cette initiative vise à «déstabiliser de manière brusque la situation et à saper la dynamique stable du processus de paix en cours», a-t-il conclu.

Hier, la Défense russe a annoncé que les États-Unis, conjointement avec la France et le Royaume-Uni, envisageaient un bombardement en Syrie au motif de l’utilisation par Damas d’armes chimiques.

«À cet effet, le destroyer The Sullivans de l’US Navy avec 56 missiles de croisière à son bord est arrivé il y a quelques jours dans le golfe Persique. Un bombardier stratégique В-1В de l’US Air Force doté de 24 missiles de croisière air-sol AGM-158 JASSM a été positionné sur la base aérienne Al Udeid au Qatar», a-t-il souligné samedi.

La mise en scène d’une attaque chimique en Syrie
© Sputnik
La mise en scène d’une attaque chimique en Syrie

Lire aussi:

Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
attaque chimique, mise en scène, Casques blancs syriens, Idlib, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook