International
URL courte
538
S'abonner

À deux mois de la légalisation officielle du cannabis au Canada, Constellation Brands, un des principaux producteurs de bière aux États-Unis, a investi 4 milliards de dollars dans l’entreprise canadienne de production de marijuana Canopy Growth.

Constellation Brands, un producteur de bière américain connu pour la marque Corona, a investi près de quatre milliards de dollars dans le producteur canadien de marijuana Canopy Growth, a annoncé Boursier.com.

Cet investissement portera à 38% la participation de Constellation au capital de la startup Canopy.

Il a été signalé que la tendance des producteurs de boissons alcoolisées à entrer dans ce nouveau marché était liée à la prochaine légalisation du cannabis au Canada et à la baisse des ventes de spiritueux dans les pays développés.

Ainsi, la marque Laqunitas appartenant à Heineken a déjà commencé à produire des boissons au cannabis.

Il existe déjà sur le marché des bières brassées à l'orge et infusées avec de l'huile de cannabis, mais aucune n'avait encore utilisé la plante elle-même dans le processus de brassage. Une startup canadienne, Province Brands, basée à Toronto, a mis au point la toute première bière au cannabis qui est sans alcool et ne contient pas de gluten.

Le 17 octobre prochain, le cannabis sera officiellement légalisé au Canada en vertu du Cannabis Act approuvé par le Sénat canadien le 7 juin dernier. Cette loi autorise les Canadiens de plus de 18 ans à posséder jusqu'à 30 gr de marijuana et à faire pousser jusqu'à quatre plants de cannabis chez eux pour un usage récratif.

Lire aussi:

Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Le nombre journalier de cas de Covid remonte au-dessus des 2.000 en France
Armé d’un couteau, il s’avance vers des policiers à Grenoble, l’un d’eux lui tire dessus – vidéo
Les dates de la présidentielle 2022 fuitent dans la presse
Tags:
légalisation, bière, cannabis, Constellation Brands, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook