Ecoutez Radio Sputnik
    Sanctions US

    Les nouvelles sanctions US contre Moscou entrent en vigueur

    © AP Photo / Susan Walsh, File
    International
    URL courte
    12440

    Les nouvelles mesures restrictives américaines liées à l’implication présumée de la Russie dans l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia ont pris effet ce lundi. Elles consistent, entre autres, en l’interdiction des exportations de technologies à double usage, civil ou militaire.

    Les nouvelles sanctions adoptées par Washington contre Moscou suite à l'incident de Salisbury sont entrées en vigueur le 27 août à minuit (GMT-4) en conformité avec le règlement du Federal Register américain publié vendredi.

    Ces mesures restrictives comportent l'arrêt de l'aide américaine à la Russie prévue par la loi sur l'aide étrangère de 1961 sauf l'aide humanitaire d'urgence, les produits alimentaires et d'autres produits agricoles.

    Le Département d'État américain cesse désormais d'octroyer des licences d'exportation d'armes américaines et de produits à double usage, civil ou militaire, aux entreprises russes, à l'exception des technologies nécessaires pour la coopération dans le domaine spatial et des lancements spatiaux commerciaux ainsi que pour la sécurité des vols civils.

    Les sanctions interdisent également l'octroi d'une quelconque aide financière et de crédits aux entreprises russes.

    Une deuxième série de sanctions encore plus strictes entrera en vigueur dans 90 jours.

    Auparavant Vladimir Poutine avait qualifié ces sanctions de «contreproductives et absurdes». Il avait fait part de son espoir que les États-Unis se rendraient compte de l'inefficacité de ces mesures, ce qui contribuerait à la coopération entre Moscou et Washington.

    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov avait, à son tour, déclaré que la riposte russe ne serait pas nécessairement symétrique. Il avait également indiqué que les sanctions américaines n'influenceraient pas la politique de Moscou.

    Washington a annoncé début août l'imposition de nouvelles sanctions contre Moscou en raison de l'utilisation présumée par la Russie d'armes chimiques dans la ville britannique de Salisbury. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les projets de la Maison-Blanche d'introduire de nouvelles sanctions de «collusion entre les États-Unis et le Royaume-Uni» et a promis une réponse de la part de Moscou.

    Lire aussi:

    Moscou apprécie le refus d’Ankara de se joindre aux sanctions antirusses
    Zakharova révèle qui pousse Washington à sanctionner d’autres pays
    Les sanctions US sapent «les principes du commerce international»
    Tags:
    sanctions, Département d'Etat des Etats-Unis, Sergueï Skripal, Washington, Moscou, Royaume-Uni, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik