Ecoutez Radio Sputnik
    Hassan Rohani

    Hassan Rohani appelle Emmanuel Macron à être plus actif pour préserver l’accord nucléaire

    © Sputnik . Aleksey Nikolsky
    International
    URL courte
    6160

    Au cours de la conversation téléphonique qu’ils ont eue le 27 août, le Président iranien Hassan Rohani a demandé à son homologue français d’agir de manière plus active pour sauvegarder l’accord sur le nucléaire.

    Lors d'une conversation téléphonique qui a eu lieu le 27 août, le Président iranien Hassan Rohani a prié Emmanuel Macron d'intensifier son action pour préserver l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien, selon le site de Hassan Rohani.

    «L'Iran a rempli toutes ses obligations énoncées dans le PGAC et en ce qui concerne le retrait unilatéral des États-Unis, les parties concernées devraient renforcer les efforts et la transparence pour sauver l'accord», a déclaré Hassan Rohani.

    Le Président français, à qui revient l'initiative de cet échange téléphonique, a fait remarquer que la France faisait tout possible pour protéger le plan d'action conjoint et qu'elle restait attachée à l'accord conclu en 2015:

    «Nous avons déployé des efforts considérables pour sauver l'accord et nous discutons de différents mécanismes commerciaux et financiers à cet égard.»

    Le 8 mai dernier, le Président américain Donald Trump a annoncé que son pays se retirait de l'accord signé en 2015 entre des grandes puissances et l'Iran, qui avait alors accepté de brider son programme nucléaire en échange de la levée d'une partie des sanctions internationales.

    Les États-Unis ont ainsi décidé de rétablir leurs sanctions visant l'Iran ainsi que les entreprises ayant des liens avec Téhéran qui ont 180 jours pour se retirer du pays.

    En août, le Président Trump a signé un décret réinstaurant un certain nombre de sanctions à l'encontre de l'Iran, en affirmant chercher à imposer une «pression économique maximale» sur la République islamique. Sur sa page Twitter, le locataire de la Maison-Blanche a promis que toute personne faisant affaire avec l'Iran «ne le ferait pas avec les États-Unis».

    La porte-parole de Federica Mogherini, Maja Kocijančič, a déclaré lundi que l'Union européenne poursuivait le travail sur l'élaboration de mesures sur l'accord nucléaire:

    «L'UE avait déjà déclaré qu'elle restera[it] fidèle à l'accord jusqu'à ce que l'Iran y reste. Quelles que soient les mesures qui avaient déjà été prises, vous savez qu'il y a encore des mesures qui s'ont en train d'être préparées en coopération avec nos partenaires pour le plan d'action adjoint», a-t-elle déclaré aux journalistes n'ayant pourtant pas divulgué de détails.

    Lire aussi:

    L'accord nucléaire iranien reste viable en dépit de la sortie des USA, selon Moscou
    Nucléaire iranien: les USA «tordent les bras» de leurs partenaires européens
    Une «erreur»: Macron évalue le retrait des USA de l’accord nucléaire avec l’Iran
    Tags:
    accord de Vienne sur le nucléaire iranien (2015), Hassan Rohani, Emmanuel Macron, Téhéran, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik