International
URL courte
458112
S'abonner

Des représentants des Casques blancs ont livré un lot important de substances toxiques dans l'entrepôt utilisé par Ahrar al-Cham* à Saraqib, dans le gouvernorat syrien d'Idlib, a fait savoir le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les Casques blancs ont acheminé des substances toxiques à Saraqib, cette ville du nord-ouest de la Syrie, a fait savoir ce mardi Alexeï Tsygankov, chef du Centre russe pour la réconciliation des conflits en Syrie.

«Selon les informations reçues par le Centre de plusieurs sources indépendantes à Idlib, un lot important de substances a été livré dans la ville de Saraqib par deux camions», a-t-il précisé.   

Et d’ajouter que les agents toxiques en question avaient été déposés à l’entrepôt utilisé par Ahrar al-Cham* pour stocker ses armements, carburants et lubrifiants, où les Casques blancs ont été reçus par deux commandants hauts gradés de cette organisation interdite.

«Ensuite, une partie de cette cargaison contenue à l’intérieur de tonneaux en plastique sans  marque distinctive a été transférée vers un autre point de déploiement de radicaux dans la partie sud de la province d’Idlib et ce pour mettre en scène le recours à des armes chimiques et l’incrimination à venir des forces gouvernementales du recours à des substances toxiques contre la population civile», a précisé M.Tsygankov.

Rappelons que le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov avait prévenu le 26 août que de grandes provocations avec une prétendue utilisation d'armes chimiques contre la population civile étaient prévues au cours de deux jours à venir dans la province syrienne d’Idlib.

* Organisation terroriste interdite en Syrie

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée visible depuis Paris - images
Valls ministre des Affaires étrangères? Une note secrète dévoilée par Marianne évoque un possible remaniement
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Tags:
attaque chimique, matières toxiques, Casques blancs syriens, Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Saraqib, Idlib, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook