Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité de l'Onu (image d'illustration)

    Pourquoi l’ONU néglige-t-elle la question de la reconstruction de la Syrie?

    © AP Photo / Seth Wenig
    International
    URL courte
    13437

    L’attitude de l’Onu concernant la reconstruction de la Syrie est assez «passive», il existe même une directive en ce sens, a déclaré le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia.

    L'Onu se montre plutôt indifférente quant au redressement de la Syrie, a annoncé ce mardi le représentant permanent de la Russie auprès cette organisation internationale, Vassili Nebenzia.

    «Un rôle important dans le retour des Syriens dans leur pays devait être attribué à l'Onu, en particulier, au Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Pour le moment, il a une attitude assez passive, probablement, surtout à cause de la directive intérieure du secrétariat de l'Onu élaborée à la fin de l'année dernière par son département chargé des questions politiques sans avoir consulté les pays membres», a-t-elle souligné.

    Le 20 août, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que le département politique de l'Onu avait publié à la fin de l'année dernière une directive secrète interdisant aux unités onusiennes de participer à la reconstruction de la Syrie.

    Selon Sergueï Lavrov, Moscou a envoyé une demande au secrétaire général des Nations unies au sujet de cette interdiction.

    Lire aussi:

    Une directive secrète de l’Onu sur la Syrie dévoilée
    Vassili Nebenzya est nommé ambassadeur de la Fédération de Russie auprès de l’Onu
    Moscou: en frappant la Syrie, Paris et Londres «versent dans le néocolonialisme»
    Tags:
    interdiction, redressement économique, restauration, ONU, Vassili Nebenzia, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik