Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    Des dizaines d’espions interpellés en Iran, Téhéran s’explique

    © AP Photo / Vahid Salemi
    International
    URL courte
    13500

    Les services de sécurité iraniens ont interpellé des dizaines d’espions étrangers, a déclaré Mahmoud Alavi, ministre des renseignements du gouvernement d’Hassan Rohani.

    Le ministre iranien Mahmoud Alavi a fait l'éloge des services de renseignement du pays, qui sont parvenus à dénicher «des dizaines d'espions».

    «Nous avons à plusieurs reprises demandé de nous faire part des personnes ayant une double nationalité. Notre contrespionnage s'est soldé par un succès et nous sommes parvenus à identifier et à interpeller des dizaines d'espions infiltrés dans divers établissements», a souligné le ministre, cité par l'agence ISNA, sans toutefois préciser sur quelle période.

    Il a en outre indiqué que les services de sécurité avaient réussi à saper au cours de l'année dernière l'activité d'au moins 230 cellules terroristes, planifiant entre autres des attaques contre le métro et des universités. D'après la chaîne Press TV, il était question d'attentats à la bombe.

    D'après M. Alavi, environ 32 organisations terroristes visaient à déstabiliser la situation en Iran, à l'instar de la Syrie.

    «Ils [les terroristes, ndlr] envisageaient d'assassiner cinq théologiens sunnites et de déclencher ainsi une guerre entre les sunnites et les chiites», a-t-il expliqué.  

    Le ministre a également tenu à souligner qu'au cours du dernier mois, les services de renseignement étaient parvenus à interpeller un membre de Daech* au sud de l'Iran et qu'il y a deux mois, ceux-ci avaient neutralisé des terroristes du même groupe qui planifiaient une attaque à Téhéran. 

    *Organisation terroriste interdite en Russie 

    Lire aussi:

    Le cerveau de l’attaque de Téhéran éliminé en Iran
    Le FSB déjoue des attaques de Daech prévues pour le jour de la rentrée scolaire à Moscou
    Le FSB arrête 4 membres de Daech qui projetaient des attentats à Moscou
    Tags:
    renseignement, sécurité, espionnage, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik