Ecoutez Radio Sputnik
    Iran

    L'Iran réagit aux instructions données par Paris à ses diplomates

    © REUTERS / TIMA
    International
    URL courte
    19822

    Téhéran a jugé «incorrectes» les instructions que Paris aurait données à ses diplomates envisageant de se rendre en Iran, démentant également toute implication dans la tentative présumée d'attentat à Villepinte, et accusant les Moudjahidines du peuple d'avoir monté toute l'affaire.

    Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déploré mercredi que des «ennemis» cherchent à porter atteinte aux relations franco-iraniennes en réaction à une information de Reuters sur les restrictions imposées par Paris à ses diplomates pour les voyages en Iran.

    Il a ajouté que les hauts responsables français n'avaient pas de raisons de repousser leurs voyages pour des raisons de sécurité.

    «Cette information n'a pas été reçue d'une source fiable du gouvernement français et je ne vois aucune raison ni nécessité pour le ministère français des Affaires étrangères de prendre une telle décision», a déclaré Qassemi dans un communiqué publié sur le site internet du ministère.

    Selon un document consulté par Reuters, le Quai d'Orsay a recommandé à ses diplomates et aux agents de l'État de reporter tout voyage en Iran en raison de risques sécuritaires et d'un «durcissement» des autorités de Téhéran après un attentat déjoué contre un rassemblement de l'opposition iranienne à Villepinte, près de Paris, en juillet.

    «La restriction imposée aux voyages (en Iran) des diplomates français n'est pas correcte», a indiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

    «Les relations entre l'Iran et l'Europe, et en particulier entre l'Iran et la France, ont des ennemis et nous devrions être vigilants face à leurs actions», a réagi le porte-parole, Bahram Qasemi, cité par l'agence officielle Irna.

    Téhéran a démenti toute implication dans la tentative présumée d'attentat à Villepinte et accusé le parti visé, les Moudjahidines du peuple, d'avoir monté toute l'affaire.

    Lire aussi:

    La France gèle les avoirs d'une direction du ministère iranien des Renseignements
    La France a expulsé un diplomate iranien après un attentat déjoué
    Ambassade d’Iran à Paris attaquée: Téhéran fustige la réaction lente de la police locale
    Tags:
    diplomates, Iran, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik