Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump s’en prend à Google pour ses résultats de recherches «truqués»

    © AP Photo / J. David Ake, File
    International
    URL courte
    680

    Donald Trump est outré par le fait que la plupart des actualités le concernant et apparaissant dans le moteur de recherche Google sont «mauvaises». Dans une série de tweets, il accuse le géant du Web de favoriser les «médias propagateurs de Fake News».

    Le Président américain a accusé Google de truquer les résultats des recherches le concernant. Sur son compte Twitter, il a qualifié la plupart de ces résultats de «Fake News».

    «Les résultats des recherches Google sur ‘'Trump News'' ne proposent que la consultation de sites de médias propagateurs de Fake News. Autrement dit, ils l'ont TRUQUÉ, pour moi et d'autres, de sorte à ce que presque toutes les histoires et les infos sont mauvaises, Fake CNN est en première ligne. Les médias républicains/conservateurs et équitables sont exclus. C'est illégal. 96% des résultats sur ‘'Trump News'' sont des liens vers des sites du Parti Démocrate, c'est très dangereux.»

    ​Selon lui, Google et d'autres «géants des médias sociaux réduisent au silence des millions de personnes», en réprimant «les voix des conservateurs» et en cachant «les informations et les nouvelles qui sont bonnes».

    ​La société américaine a répondu au locataire de la Maison-Blanche en indiquant qu'il n'y avait pas de «motivation politique» dans les résultats de recherches.

    «La recherche n'est pas utilisée afin de suivre une quelconque visée politique et nous n'influençons les résultats en faveur d'aucune idéologie politique», peut-on lire dans le communiqué de Google.

    Donald Trump mène une guerre de longue haleine contre les médias américains, qu'il avait entamée avant d'arriver au pouvoir. En novembre dernier il avait proposé d'organiser un concours pour déterminer quel média américain était le plus vénal et le plus malhonnête, et avait suggéré que le gagnant se voit décerner le Fake News Trophy (le Trophée des actualités mensongères, en français). Parmi les «pires» médias il avait énuméré NBCNews, CBSNews, ABC et CNN, en qualifiant de «romanciers» les auteurs de leurs articles.

    Lire aussi:

    Trump s’en prend à Google
    Trump propose d’organiser un concours pour départager les médias menteurs
    Filtre anti-fake de Google: les médias mainstream sont-ils les seuls crédibles?
    Tags:
    désinformation, Google, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik