International
URL courte
2170
S'abonner

Moscou ne considère pas comme normal le fait que les États-Unis ont demandé des consultations avec la Russie après que cette dernière a imposé de nouvelles taxes sur une série de produits américains en réponse aux taxes de Washington sur l’acier et l’aluminium.

Le Kremlin a réagi à la demande de consultations avec la Russie de la part des États-Unis sur fond d'introduction de taxes supplémentaires sur certains produits américains.
Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine, a expliqué qu'au sein de l'administration du Président russe on «ne considérait pas comme normale» cette situation. Mais d'un autre côté, c'est le droit légitime des États-Unis, a-t-il souligné avant de conclure:

«La Russie aura certainement recours à un large éventail de contre-arguments».

L'OMC
© AP Photo / Fabrice Coffrini
La Russie a introduit le 5 août des taxes supplémentaires sur une série de produits américains en réaction aux taxes américaines sur l'importation d'acier et d'aluminium imposées précédemment par les États-Unis.

Le Président Donald Trump avait précédemment imposé des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium, en vigueur depuis fin mars, justifiant sa décision par la volonté de protéger la sécurité nationale.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Juan Guaido réfugié dans la résidence de France à Caracas? Paris répond
Linda Kebbab, policière insultée: «je ne suis pas une indigène, je suis Française!»
Tags:
Organisation mondiale du commerce (OMC), Vladimir Poutine, Washington, Moscou, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook