Ecoutez Radio Sputnik
    Le destroyer Jason Dunham

    Un navire américain intercepte une embarcation remplie d’armes à feu dans le golfe d’Aden

    © Photo. US Navy / Deven B. King
    International
    URL courte
    4623

    Dans le golfe d’Aden, entre la Somalie et le Yémen, les États-Unis ont intercepté un bateau avec à son bord une grande quantité d’armes à feu dont des kalachnikovs, rapporte CNN. Selon des sources militaires américaines, il pourrait s’agir d’une aide iranienne à destination des rebelles Houtis au Yémen.

    Des centaines d'armes à feu, dont des kalachnikovs, ont été découvertes à bord d'un navire intercepté mardi dans le golfe d'Aden par le destroyer américain USS Jason Dunham, fait savoir ce jeudi la chaîne CNN, se référant à des sources militaires.

    Selon le média, le navire ne portait aucun drapeau. Sa destination n'a pas non plus été établie. Néanmoins, à en croire les militaires américains, de nombreux bateaux interceptés auparavant dans la zone étaient affrétés par l'Iran et destinés aux Houthis au Yémen. Téhéran n'a pas commenté ces informations.

    Les États-Unis soutiennent la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui lutte contre les Houthis au Yémen. Les navires militaires qui participent à la Force opérationnelle combinée 150 (une coalition internationale qui réalise des opérations dans le nord de la mer d'Arabie et dans l'océan Indien) ont par le passé intercepté d'autres bateaux dans cette région. En mars dernier, une frégate française opérant dans le cadre de cette coalition avait intercepté au large d'Oman un bateau transportant quatre tonnes de cannabis.

    Lire aussi:

    Les Houthis auraient pris pour cible un navire saoudien au large de Jizan
    La coalition arabe lève le blocus du plus grand port du Yémen
    Visant un navire militaire, les Houthis auraient attaqué un cargo civil
    Tags:
    armes à feu, Houthis, Kalachnikov (fusil d'assaut), Golfe d'Aden, Aden, Iran, Yémen, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik