International
URL courte
3873
S'abonner

Un nouveau regain de tensions en Syrie ne profitera à personne, sauf aux terroristes, a déclaré l’ambassadeur russe aux États-Unis. Il a également exprimé ses «préoccupations» concernant l’éventualité d’une nouvelle série de frappes préventives américaines contre la Syrie.

L'ambassadeur russe aux États-Unis, Anatoli Antonov, a annoncé qu'il avait mis en garde Washington contre toute agression à l'encontre de la Syrie, dénonçant «l'illégalité et le manque de fondement» entourant ce potentiel recours à la force.

«Une nouvelle montée de tensions en Syrie ne répond aux intérêts nationaux de personne. Il n'y a que les terroristes qui en sortiront gagnants», a indiqué le diplomate à l'issue d'une rencontre avec ses homologues du département d'État américain.

Selon l'ambassadeur, les diplomates russes ont exprimé leur «profonde préoccupation suite aux signaux provenant de la partie américaine indiquant la préparation de nouvelles frappes contre la Syrie sous prétexte d'un éventuel recours aux armes chimiques par les Syriens».

«Nous comptons sur le fait que nos préoccupations ont été entendues», a résumé M. Antonov.

Auparavant, la Défense russe avait annoncé que les États-Unis envisageaient un bombardement en Syrie au motif de l'utilisation d'armes chimiques par Damas.

Comme l'a précisé le ministère russe de la Défense, à cet effet le destroyer USS The Sullivans de l'US Navy est récemment arrivé dans le golfe Persique avec 56 missiles de croisière à son bord. Un bombardier stratégique В-1В de l'US Air Force doté de 24 missiles de croisière air-sol AGM-158 JASSM a également été positionné sur la base aérienne Al-Udeid au Qatar. Washington s'est de son côté empressé de démentir la préparation de nouvelles frappes.

Lire aussi:

Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Sous-marins: Subway «trolle» la France après la rupture de l’accord – photo
Tags:
Russie, États-Unis, Syrie, Anatoli Antonov, agression, mise en garde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook