International
URL courte
412333
S'abonner

Lors d’un déplacement à Helsinki, Emmanuel Macron s’est prononcé en faveur du renouvellement des rapports entre Bruxelles et Moscou, notamment en matière de sécurité et de défense, afin de maintenir la stabilité dans la région.

Emmanuel Macron a appelé les pays de l'Union européenne à construire une nouvelle architecture de sécurité aux côtés de la Russie. S'exprimant depuis Helsinki où se déroule ce jeudi le sommet France-Finlande, le chef de l'État a évoqué avec son homologue finlandais une politique commune en matière de défense ainsi que les relations avec Moscou.

«Notre intérêt est d'avoir des partenariats stratégiques y compris en matière de défense avec nos voisins les plus proches», a dit le Président français lors d'une conférence de presse aux côtés de Sauli Niinistö.

«Je crois qu'il nous faut faire l'aggiornamento complet de notre relation avec la Russie suite à la fin de la guerre froide», a-t-il poursuivi. «Nous sommes restés parfois sur des réactions de part et d'autre liées à des erreurs ou des incompréhensions dans les deux dernières décennies qui ont conduit à ne pas aller au bout du raisonnement qu'on devait tirer».

«Je l'ai évoqué pendant plusieurs échanges avec le Président Poutine, en particulier au printemps dernier à Saint-Pétersbourg, en matière de cyber-sécurité, de défense, de partenariat stratégique, [pour que] l'on puisse envisager les termes d'une nouvelle architecture commune entre l'UE et la Russie qui est cohérente avec la continuité du continent européen», a poursuivi Emmanuel Macron.

«Il y a beaucoup de travail compte tenu des péripéties que nous avons connues ces dernières années mais il faut le mener et mener cette discussion», a-t-il ajouté, fixant toutefois deux préalables.

Il faut «au sein de l'Union européenne être beaucoup plus forts, avoir une autonomie stratégique. Quand on n'a pas une Europe de la défense et de la sécurité suffisamment forte, ce n'est pas la peine d'aller parler avec des partenaires privilégiés», a-t-il dit.

La Russie doit également «donner des signaux», notamment sur le processus de Minsk de résolution du conflit en Ukraine.

«Il ne s'agit pas d'oublier tout ce qu'il s'est passé ces dernières années, ce ne serait pas une bonne méthode mais simplement de manière réaliste, avec les préconditions que je viens de donner, aller plus loin dans la coopération», a déclaré Emmanuel Macron. «C'est envisageable mais il faut qu'il y ait la volonté de part et d'autre».

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Couvre-feu à 21h: le bois de Boulogne, un no man’s land – vidéo
Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Tags:
partenariat, défense, sécurité, Union européenne (UE), Sauli Niinistö, Emmanuel Macron, Helsinki, Finlande, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook