Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron assume le rôle de principal adversaire d’Orban et de Salvini en Europe

    © Sputnik . Alexei Vitvitsky
    International
    URL courte
    16126

    Un véritable duel a lieu ces derniers jours entre le Premier ministre hongrois et le Président français. Après avoir été pris pour cible mardi par Viktor Orban lors de la rencontre de ce dernier avec Matteo Salvini, Emmanuel Macron a pris la parole pour endosser le rôle d'«opposant principal» de ces deux partisans de la ligne dure anti-migrants.

    Emmanuel Macron a été clairement attaqué mardi par les deux principaux partisans de la ligne dure contre l'immigration illégale: le Premier ministre hongrois Viktor Orban et le ministre italien de l'intérieur Matteo Salvini, réunis à Milan.

    «Il y a actuellement deux camps en Europe et l'un est dirigé par Macron. Il est à la tête des forces politiques soutenant l'immigration», a affirmé le Premier ministre hongrois. «De l'autre côté, il y a nous, qui voulons arrêter l'immigration illégale», a-t-il ajouté.

    Interrogé sur les propos tenus par ses homologues européens, Emmanuel Macron a répliqué ce mercredi 29 août:

    «S'ils ont voulu voir en ma personne leur opposant principal, ils ont raison».

    «Il est clair qu'aujourd'hui, en effet, se structure une opposition forte entre nationalistes et progressistes et je ne céderai rien aux nationalistes et à ceux qui prônent ce discours de haine», a-t-il ajouté, interrogé par des journalistes lors d'un déplacement au Danemark.

    A neuf mois des élections européennes, Viktor Orban et Matteo Salvini se sont réunis à Milan afin de confirmer devant la presse leur accord sur la nécessité de «défendre les frontières» contre l'immigration.

    «Notre objectif est d'aider là où il y a des problèmes», en Afrique notamment, et ne pas «apporter les problèmes chez nous», a déclaré M. Orban, cité par l'AFP.

    «La Hongrie est la preuve que les migrants peuvent être arrêtés sur la terre ferme», a ajouté Viktor Orban, dont le pays a construit une barrière anti-migrants en barbelés sur plusieurs centaines de kilomètres à la frontière avec la Serbie et la Croatie.

    «La mission de M. Salvini est de s'assurer que ces migrants peuvent également être arrêtés en mer» a-t-il ajouté.

    Lire aussi:

    Salvini et Orban Vs Macron: à scrutin européen, bataille européenne!
    L’Europe ouvre la voie à des sanctions contre Budapest après un «simulacre de procès»
    Pour le premier ministre hongrois, l’Europe est «sous l’invasion» des migrants
    Tags:
    migrants, Matteo Salvini, Viktor Orban, Emmanuel Macron, Italie, Hongrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik