Ecoutez Radio Sputnik
    La province d'Idlib

    Un réseau de tunnels larges comme une voiture creusé par des terroristes découvert à Idlib

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    9745

    Des terroristes de Hayat Tahrir al-Sham* «ont contraint des milliers de prisonniers à creuser» un réseau de tunnels permettant le passage d'une voiture légère en vue de préparer des combats contre l'armée syrienne, a appris Sputnik auprès de sources locales.

    Des sources dans le gouvernorat d'Idlib ont annoncé à Sputnik que des terroristes de Hayat Tahrir al-Sham* et d'autres groupes ont creusé au cours de ces derniers mois un réseau de tunnels pour se préparer aux futurs combats contre l'armée syrienne.

    «Ils ont contraint des milliers de prisonniers à creuser, à la main et grâce à du matériel spécial, ces longs tunnels qui existent désormais dans différentes zones du gouvernorat», ont raconté des habitants.

    Selon eux, certains secteurs de ce réseau sont si larges qu'ils permettent le passage d'une voiture légère.

    Toujours selon les habitants, ces tunnels ressemblent beaucoup à ceux qui ont été découverts dans la Ghouta orientale. Il se peut que ce soit les mêmes personnes qui ont dirigé les travaux étant donné que nombre de radicaux de la Ghouta se sont rendus à Idlib.

    Le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Mouallem, avait précédemment souligné que rien n'affecterait la volonté de Damas «d'achever ce qui a été commencé et de libérer le territoire syrien des terroristes» et que la Syrie exercerait son droit à la légitime défense dans le cas où les États-Unis, la France et le Royaume-Uni décidaient d'effectuer des frappes sur son territoire.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Un militaire syrien décrit l'aménagement des tunnels souterrains des radicaux
    Guerre souterraine en Syrie: qu’en est-il des tunnels creusés par les terroristes? (vidéo)
    Israël démolit un tunnel entre Gaza et son territoire
    Tags:
    tunnel, radicaux, frappe aérienne, Hayat Tahrir al-Cham, Sputnik, Walid al-Mouallem, Royaume-Uni, France, États-Unis, Ghouta orientale, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik