International
URL courte
18613
S'abonner

L'administration de Donald Trump stoppe l'aide financière à l'agence de l'Onu pour les réfugiés palestiniens, a indiqué dans une déclaration la porte-parole du département d'État américain, Heather Nauert.

L'administration américaine a décidé d'arrêter le financement de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (Unrwa), indique une déclaration du service de presse du département d'État.

«L'administration a attentivement examiné la question et est venue à la conclusion que les États-Unis n'effectueront plus de versements à l'agence», a souligné la porte-parole du département d'État américain, Heather Nauert.

L'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (Unrwa) a confirmé l'annulation par les États-Unis de leur aide financière pour l'année 2018, peut-on lire dans le communiqué de l'agence.

Selon le porte-parole de Mahmoud Abbas, Nabil Abu Rdainah, la coupure du financement par les États-Unis est un «assaut flagrant» contre le peuple palestinien et aussi un mépris des résolutions des Nations unies.

Pour autant, «cette punition n'aidera pas à changer le fait que les États-Unis ne jouent plus de rôle dans la région et ne font pas partie de la solution», a-t-il pointé.

Lire aussi:

Le Pr Raoult visé par une enquête, accusé d'avoir prescrit de l’hydroxychloroquine sans consentement
The Lancet met en garde contre son étude sur l’hydroxychloroquine
Le sketch d'un humoriste noir jouant un esclave sur le plateau de Cyril Hanouna en 2013 ressort et ne passe plus – vidéo
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Tags:
financement, réfugiés, UNRWA, ONU, Heather Nauert, Maria Zakharova, Palestine, Proche-Orient, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook