Ecoutez Radio Sputnik
    Apple

    La voiture autonome d’Apple impliquée dans son premier accident en Californie

    © AP Photo / Mark Lennihan
    International
    URL courte
    270

    Des rumeurs et des publications affirmant que la multinationale américaine Apple, mondialement connue pour ses produits électroniques grand public, testerait activement des automobiles autonomes, ont été confirmées suite à l’implication de l’une de ces voitures du futur dans un accident.

    Les dirigeants d'Apple n'ont jamais officialisé le programme de voiture autonome élaboré par la marque à la pomme, mais une affaire pénale datant du mois d'août dernier a confirmé qu'Apple comptait au moins 5.000 employés, travaillant notamment sur des circuits imprimés destinés à des voitures autonomes, relate l'agence Reuters.

    Le 24 août, l'un des véhicules autonomes de test, une Lexus RX 450h d'Apple en «mode autonome», roulait sur l'autoroute Lawrence Expressway à Sunnyvale, en Californie, lorsqu'un accident s'est produit vers 14h58, heure locale, à en croire le rapport publié sur le site du California Department of Motor Vehicles.

    L'automobile se déplaçait à une vitesse inférieure à 1,5 km/h, forcée de ralentir au moment de pouvoir quitter l'autoroute, quand une Nissan Leaf roulant à une vitesse d'environ 25 km/h a percuté son pare-choc arrière.

    «Les deux véhicules ont été endommagés, mais l'accident n'a fait aucun blessé», a précisé le rapport.

    Un porte-parole d'Apple a confirmé que la société avait bien déposé ce rapport, mais sans y apporter de détails supplémentaires.

    Généralement, c'est le conducteur de la voiture arrivant par l'arrière qui est qualifié de coupable dans ce genre d'accidents, n'ayant pas respecté les distances de sécurité nécessaire entre son véhicule et celui situé devant lui.

    C'est la première fois qu'une voiture autonome Apple est impliquée dans un accident, bien que d'après les médias, les tests auraient commencé en 2017, date à laquelle la société Apple avait obtenu un permis de tester ce genre de véhicules en Californie. L'entreprise disposerait actuellement de 60 voitures autonomes.

    Lire aussi:

    Le futur, c’est déjà maintenant: les avantages et les risques d’un avenir sans conducteur
    Pourquoi les voitures autonomes renversent des cyclistes et commettent des accidents
    Still Watching You: l'iPhone collecte vos données, voici comment vous protéger
    Tags:
    voiture autonome, blessés, accident, Apple, Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik