International
URL courte
5161
S'abonner

Les Houthis auraient pris pour cible un navire saoudien au large de la ville de Jizan, d'après la chaîne de télévision Al-Masirah. Riyad n'a pas encore commenté cette information.

Les rebelles houthis du Yémen auraient attaqué un navire saoudien  en mer Rouge, au large de Jizan, en réponse à une récente frappe aérienne de la coalition arabe, a annoncé samedi la chaîne de télévision Al-Masirah., a annoncé samedi la chaîne de télévision Al-Masirah.

Selon la chaîne, les militaires de la coalition ont procédé à l'évacuation des blessés après l'attaque.

La coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite, qui lutte contre les Houthis, n'a encore fait aucun commentaire à ce propos.

Aucune information sur d'éventuelles victimes ou de possibles dégâts n'a été communiquée.

Le 23 août dernier, la coalition arabe dirigée par Riyad a annoncé avoir repoussé une attaque des Houthis contre plusieurs cargos civils dans la mer Rouge. Selon le site Sabq, les Houthis ont fait exploser une vedette télécommandée près d'un site pétrolier. Les Houthis ont pour leur part affirmé avoir visé un navire militaire.

Le mouvement houthi, qui contrôle la capitale Sanaa et d'autres régions du Yémen, tire régulièrement des missiles en direction de l'Arabie saoudite, qui dirige la coalition militaire arabe intervenant dans la crise yéménite aux côtés des forces gouvernementales. Les Houthis ont multiplié ces derniers mois les tirs de missiles vers l'Arabie saoudite mais la plupart ont été détruits en vol.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
navires, Houthis, coalition arabe, Al-Masirah (chaîne TV), Jizan, Arabie Saoudite, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook