International
URL courte
10411
S'abonner

Les actions de Kiev à l’égard de la Crimée et du Donbass ne peuvent être qualifiées que de génocide, a indiqué samedi le président du parlement criméen, Vladimir Konstantinov, en réagissant à l’assassinat du dirigeant de la République autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko.

La politique ukrainienne concernant la Crimée doit être qualifiée de génocide, a annoncé le président du parlement de cette région russe, Vladimir Konstantinov.

«Elles [les autorités ukrainiennes, ndlr] ont déclenché une guerre économique contre les Criméens, en essayant de nous étouffer au moyen de ses blocus, en détruisant les communications avec la péninsule et en coupant l'accès à l'eau, à l'électricité et à la nourriture. Bien que tous ces blocus aient échoué, cela n'annule pas le fait que ce crime définit par le droit international est un génocide», a-t-il écrit sur son compte Facebook.

Le député a également évoqué le problème de la mer d'Azov, où les gardes-frontières ukrainiens avaient arrêté en mars un bateau de pêche russe de la Crimée.

«Kiev a transformé la mer d'Azov en golfe pirate. Cela étant, cette piraterie est le fait des structures d'État de l'Ukraine», a souligné M.Konstantinov.

De plus, il a fustigé la politique de Kiev en ce qui concerne les Républiques autoproclamées du Donbass.

«Désormais, le régime de Kiev terrorise systématiquement le Donbass avec des pilonnages d'artillerie et des attaques terroristes», a déclaré le député.

Selon lui, une réaction internationale à la politique ukrainienne est nécessaire.

«Kiev viole désormais non seulement les lois ukrainiennes, mais aussi le droit international et le régime des relations internationales. Je pense que la communauté internationale doit être totalement mise au fait de cette tendance», a conclu Vladimir Konstantinov.

Le député criméen a fait ces déclarations suite à l'assassinat du chef de la République autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko. Une explosion s'est produite ce vendredi 31 août à Donetsk, à proximité de la résidence du dirigeant de la RPD, Alexandre Zakhartchenko. Ce dernier a été tué et le ministre des Finances de la RPD, Alexandre Timofeïev, blessé. Le conseiller de M. Zakhartchenko, Alexandre Kazakov, a déclaré que les autorités de la RPD considéraient cette explosion comme un attentat.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
meurtre, terrorisme, génocide, députés, Alexandre Zakhartchenko, Donbass, Donetsk, Kiev, Ukraine, Russie, Crimée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook