Ecoutez Radio Sputnik
    Self-proclaimed Donetsk People’s Republic leader Alexander Zakharchenko

    Un député ukrainien appelle Kiev à revendiquer l’assassinat d’Alexandre Zakhartchenko

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    International
    URL courte
    Meurtre du dirigeant de la République populaire autoproclamée de Donetsk (31)
    12224

    Les autorités de Kiev doivent revendiquer l’assassinat du dirigeant de la République populaire autoproclamée de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko, estime le député ukrainien de la Rada suprême, Igor Mosiychuk.

    Igor Mosiychuk, député ukrainien de la Rada suprême (parlement monocaméral) a commenté l'assassinat du dirigeant de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, mort dans une explosion le 31 août.

    Ainsi, M.Mosiychuk, connu pour ses déclarations antirusses, a affirmé en direct sur la chaîne de télévision 112 que l'Ukraine avait tous les droits de sévir contre Alexandre Zakhartchenko ainsi que contre d'autres opposants à Kiev qu'il a qualifié de «terroristes».

    «[Il faut] dire ouvertement que ce n'est pas le FSB qui neutralise "les terroristes" mais nous-mêmes. On ne mène de dialogue avec "les terroristes" nulle part dans le monde et nous ne le ferons pas non plus. Il a été neutralisé par nos services spéciaux», a-t-il déclaré tout en appelant Kiev à revendiquer l'attentat contre le chef de la RPD.

    Dans le même temps, le député a rappelé que plusieurs attentats visant Alexandre Zakhartchenko avaient déjà été organisés par le passé et, toujours selon lui, tout le monde sait qu'ils avaient été préparés par le Service de sécurité d'Ukraine.

    En conclusion à son intervention, Igor Mosiychuk a qualifié les autorités ukrainiennes de «lâches» à cause de leur refus de revendiquer l'assassinat de M.Zakhartchenko.

    Pour rappel, une explosion s'est produite ce vendredi 31 août à Donetsk, à proximité de la résidence du dirigeant de la RPD, Alexandre Zakhartchenko. Ce dernier ainsi qu'un de ses gardes du corps a été tué et 11 autres personnes, dont le ministre des Finances de la RPD Alexandre Timofeïev, ont été blessées. Le conseiller de M. Zakhartchenko, Alexandre Kazakov, a déclaré que les autorités de la RPD considéraient cette explosion comme un attentat. Un deuil de trois jours a été décrété dans la République autoproclamée.

    Dirigeant par intérim de la RPD, Dmitri Trapeznikov a annoncé que plusieurs personnes soupçonnées du meurtre d'Alexandre Zakhartchenko avaient été interpellées et avaient confirmé qu'il s'agissait d'une opération de sabotage de Kiev. Le Conseil de sécurité de l'Ukraine a nié être impliqué dans cet attentat.

    Vladimir Poutine a qualifié l'assassinat d'Alexandre Zakhartchenko de lâche, soulignant que les personnes ayant choisi de prendre le chemin du terrorisme ne désiraient pas un règlement politique du conflit.

    La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré quant à elle que le meurtre d'Alexandre Zakhartchenko avait été organisé par l'Ukraine.

    Dossier:
    Meurtre du dirigeant de la République populaire autoproclamée de Donetsk (31)

    Lire aussi:

    Attentat de Donetsk: Lavrov juge impossible une prochaine rencontre au format Normandie
    Un deuil de trois jours décrété dans la RPD après l’assassinat de Zakhartchenko
    Nouveaux développements dans l’attentat de Donetsk
    Tags:
    revendications, conflit, meurtre, politique, attentat, Igor Mossiїtchouk, Alexandre Zakhartchenko, Donbass, Donetsk, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik