Ecoutez Radio Sputnik
    John McCain

    Ce «message» que le sénateur McCain aurait laissé lors de ses obsèques à Poutine

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    8710148

    L'ancienne ambassadrice des États-Unis à l'Onu, Samantha Power, a affirmé sur Twitter que, lors de ses funérailles, le sénateur John McCain aurait laissé «un message d'adieu» à Vladimir Poutine et Donald Trump pour leur dire que «l'Amérique reste aux côtés de ses amis et alliés».

    Lors de ses obsèques, que sa maladie lui a laissé le temps de préparer, le sénateur John McCain aurait laissé «un message» aux Présidents russe et américain, a affirmé sur sa page Twitter l'ancienne ambassadrice des États-Unis à l'Onu, Samantha Power.

    Elle a fait remarquer que John McCain avait minutieusement planifié «chaque détail» de la cérémonie. Ainsi, pour Samantha Power, ce n'est pas un hasard si le défunt sénateur de l'Arizona a invité le Président ukrainien Piotr Porochenko et l'a fait asseoir à côté du secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg.

    «C'est un message d'adieu à Vladimir Poutine et Donald Trump: l'Amérique reste aux côtés de ses amis et alliés», a-t-elle écrit.

    Le sénateur américain John McCain est décédé le samedi 25 août à l'âge de 81 ans des suites d'un cancer du cerveau. Il était réputé pour ses critiques de la politique de Donald Trump et sa position sévère envers la Russie qu'il avait qualifiée de «station essence qui prétend être un pays».

    Ses obsèques ont eu lieu 1er septembre à Washington.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    critiques, cancer, message, obsèques, Twitter, Inc, Jens Stoltenberg, Petro Porochenko, Samantha Power, John McCain, Donald Trump, Vladimir Poutine, Washington, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik