Ecoutez Radio Sputnik
    Une carte montrant la Crimée comme une partie de la Russie

    Businessman belge: la reconnaissance de la Crimée comme russe est «une question de temps»

    © Sputnik . Andrey Iglov
    International
    URL courte
    4171

    Les médias mainstream «ne sont plus en général aussi négatifs ces derniers mois à propos de la Crimée», tout comme les dirigeants européens «veulent coopérer plus intensément avec la Russie et se débarrasser des sanctions», estime l’entrepreneur belge Hans Van Impe qui a visité la péninsule dans le cadre du concours Miss Crimée 2017.

    L’entrepreneur belge Hans Van Impe, propriétaire de la joaillerie Chartage Belgian design, a visité la Crimée en tant que sponsor du concours Miss Crimée 2017 en septembre 2017. Dans une interview à Sputnik, il a fait part de ses impressions de voyage et a évoqué sa vision sur l’attitude de la communauté internationale et du monde du business par rapport à la péninsule.

    «Nous n'entendons plus beaucoup parler des sanctions. Au contraire, certains dirigeants d'Europe occidentale veulent coopérer plus intensément avec la Russie et se débarrasser des sanctions, ce qui est une bonne idée, selon mon opinion d'homme d'affaires, parce que nos propres agriculteurs en Belgique ont beaucoup souffert de ces sanctions», a-t-il souligné.

    En outre, Hans Van Impe estime que «les médias occidentaux en général ne sont plus aussi négatifs ces derniers mois à propos de la Crimée car ils comprennent que la Crimée fera toujours partie de la Russie.»

    Hans Van Impe au concours Miss Crimée 2017
    © Photo. Miss Crimée
    Hans Van Impe au concours Miss Crimée 2017

    Il est également d'avis que la reconnaissance par l'Europe de l'appartenance de la Crimée à la Russie est «une question de temps» vu que la Russie et la communauté européenne doivent «travailler plus intensément ensemble pour résoudre des problèmes plus importants dans le monde, comme la reconstruction de la Syrie une fois la guerre terminée, la lutte contre le terrorisme et les flux massifs d'immigration illégale.»

    L'homme d'affaires a aussi fait part de ses impressions sur sa visite de la Crimée dans le cadre du concours Miss Crimée 2017, la péninsule étant selon lui «un endroit très agréable pour passer vos vacances en famille», une opinion aussi partagée par d'autres hôtes de l'évènement.

    «Je suis convaincu que la Crimée est "l'endroit où il faut être" pour les touristes», a-t-il conclu.

    • Concours Miss Crimée 2017
      Concours Miss Crimée 2017
      © Photo. Miss Crimée
    • Concours Miss Crimée 2017
      Concours Miss Crimée 2017
      © Photo. Miss Crimée
    • Concours Miss Crimée 2017
      Concours Miss Crimée 2017
      © Photo. Miss Crimée
    1 / 3
    © Photo. Miss Crimée
    Concours Miss Crimée 2017

    Lire aussi:

    L’Occident se tourne-t-il progressivement vers la Crimée?
    Des politiciens ukrainiens se rendent-ils secrètement en Crimée?
    La Crimée est prête à accueillir des étrangers et Kiev n'y pourra rien
    Tags:
    affaires, sanctions, concours, business, Belgique, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik