Ecoutez Radio Sputnik
    Forum de coopération entre l'Afrique et la Chine

    La Chine promet à l’Afrique sa part de développement dans la Route de la soie

    © AFP 2018 Lintao Zhang / POOL
    International
    URL courte
    3181

    Le président chinois Xi Jinping a réaffirmé, le 3 septembre, à Pékin, la volonté de son pays d’aider l’Afrique à se développer dans le cadre du projet de la Route de la soie. Le chef de l’État chinois s’est exprimé à ce sujet lors de l’ouverture du 3e Forum sur la coopération sino-africaine à Pékin.

    La Chine est déterminée à aider l'Afrique à se développer dans le cadre de son initiative stratégique de la Route de la soie. C'est ce qu'a affirmé, le 3 septembre, le président Xi Jinping, lors de la cérémonie d'ouverture du 3e Forum sur la coopération sino-africaine à Pékin.

    «Nous devons valoriser les synergies entre les stratégies de développement chinoises et africaines, saisir les opportunités majeures qui se présentent dans la coopération liée à l'initiative "la Ceinture et la Route" et associer cette initiative à la mise en œuvre de l'Agenda 2063 de l'UA (Union africaine, ndlr), du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations unies et des stratégies de développement des pays africains», a déclaré le chef de l'État chinois.

    Plus concrètement, évoquant les maux qui frappent de plein fouet les économies des pays africains, le Président chinois a affirmé que «la Chine et l'Afrique ont une longue tradition d'entraide et de solidarité, et la Chine est prête à faire des efforts plus importants en faveur de la réduction de la pauvreté, du développement, de la création d'emplois et de l'augmentation des revenus en Afrique, ainsi que d'une vie meilleure des peuples africains».

    S'exprimant sur les problèmes de l'instabilité politique et de la multiplication de conflits militaires sur le continent africain, Xi Jinping a martelé que la Chine «est prête à jouer un rôle constructif dans la promotion de la paix et de la stabilité en Afrique et à soutenir le renforcement des capacités autonomes des pays africains en matière de maintien de la stabilité et de la paix.»

    Forum de coopération entre l'Afrique et la Chine
    © AFP 2018 Lintao Zhang / POOL
    L'une des mesures phares que le Président chinois a annoncé au début de ce Forum, qui réunit durant deux jours les dirigeants de 53 pays africains, est celle des 60 milliards de dollars d'investissements supplémentaires consacrés au développement économique de ces États. De cette somme globale, 15 milliards de dollars vont financer des programmes «d'aide gratuite et de prêts sans intérêts», a souligné le responsable chinois.

    Pour rappel, lors du précédent sommet Chine-Afrique, à Johannesburg en 2015, Xi Jinping avait déjà annoncé une enveloppe de 60 milliards de dollars d'aide et de prêts à destination des pays africains.

    Le géant asiatique a de fait investi annuellement plusieurs milliards de dollars en Afrique depuis 2015, dans des infrastructures (routes, chemins de fer, ports) ou des parcs industriels.

    Lire aussi:

    Sommet Chine-Afrique: le Président Bouteflika appelle à saisir la chance de ce partenariat
    La Chine s’implante durablement en Afrique: «C’est inévitable»
    La Chine remporte haut la main la lutte pour l’Afrique
    Tags:
    développement, Grande Route de la Soie, investissements, ONU, Union africaine (UA), Xi Jinping, Afrique, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik