Ecoutez Radio Sputnik
    La Maison-Blanche, Etats-Unis

    Les USA réagiront «vite et de manière appropriée» si Assad a recours aux armes chimiques

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    35264

    La Maison-Blanche a promis une réaction rapide et appropriée des États-Unis dans le cas où Bachar el-Assad aurait recours aux armes chimiques.

    Les États-Unis et leurs alliés répondront sans attendre la Syrie décident d'avoir recours à des armes chimiques, selon la Maison-Blanche.

    «Soyons clairs, notre position est fermement établie: si le Président Bachar el-Assad choisit de nouveau d'utiliser des armes chimiques, les États-Unis et leurs alliés répondront vite et de manière appropriée», indique le communiqué de la Maison-Blanche.

    Ces derniers temps la tension autour d'Idlib s'est accentuée. Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov, les États-Unis, conjointement avec la France et le Royaume-Uni, envisagent un nouveau bombardement en Syrie au motif de l'utilisation présumée par Damas d'armes chimiques.

    La province d'Idlib se trouve entre les mains des terroristes du Front al-Nosra* depuis 2015. Les membres de groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux forces gouvernementales syriennes lors des opérations antiterroristes à Alep, à Homs et dans la Ghouta orientale ont été évacués par des couloirs humanitaires aux termes des accords sur la réconciliation. Des terroristes du Front al-Nosra* et de Daech* y avaient également été transférés depuis le sud et le sud-ouest de la Syrie dont le territoire a été complètement libéré des terroristes le long de la frontière israélienne et jordanienne.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Détails à suivre

    Lire aussi:

    Moscou: les terroristes comptent se servir des civils d’Idlib comme boucliers humains
    Moscou dit pouvoir prouver la préparation d’une attaque chimique par les terroristes
    L'armée turque aurait transféré du matériel militaire à la frontière syrienne
    Tags:
    Bachar el-Assad, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik