International
URL courte
0 30
S'abonner

Les services sanitaires de toutes les régions d’Algérie touchées par l’épidémie de choléra sont arrivés à maîtriser la situation. C’est ce qu’a indiqué ce 4 septembre le ministre algérien de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lors d’une conférence de presse donnée à Alger.

Le ministre algérien de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hazbellaoui, a affirmé ce 4 septembre, lors d'une conférence de presse organisée à Alger, que l'épidémie de choléra était «maîtrisée», selon l'Algérie Presse Service (APS).

«La situation, comme les experts l'ont présentée est maîtrisée et le dispositif de prévention sera maintenu jusqu'à la compréhension des causes réelles de cette urgence sanitaire qu'a connue notre pays et jusqu'à ne plus avoir aucun cas suspect», a affirmé le ministre algérien.

«La période d'incubation de cette bactérie peux être relativement longue», a ajouté le responsable en faisant référence à des épidémiologistes.

Selon le bilan officiel, daté du 1er septembre, sur les 74 cas confirmés depuis le début de l'épidémie, il ne reste que 10 malades encore hospitalisés. Depuis le 29 août, aucun autre cas avéré n'a été recensé par les autorités sanitaires du pays, selon le même bilan.

Pour rappel, le Président Abdelaziz Bouteflika a limogé le 3 septembre Mustapha Layadhi, le wali de Blida, le principal foyer de l'épidémie.

Lire aussi:

Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
Ce métal sept fois plus cher que l’or est menacé par les voitures électriques
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Tags:
choléra, épidémie, santé, bactérie, Alger, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook