Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère russe des Affaires étrangères

    «La confrontation prend de l'ampleur»: Lavrov sur les relations entre Moscou et Washington

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    3011811

    La confrontation entre les États-Unis et la Russie ne cesse de s'intensifier, a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères. Selon lui, la concentration d'infrastructures militaires de l’Otan près des frontières russes en témoigne.

    Les relations entre Moscou et Washington deviennent de plus en plus tendues, a annoncé  Sergueï  Lavrov ce mardi au cours d’une émission à la télévision russe.    

    «Si l'on considère l'exacerbation des passions politiques, l'exacerbation des formules rhétoriques, alors oui, on ne peut que constater que la confrontation prend de l'ampleur, que les relations deviennent de plus en plus tendues. Les États-Unis ont fait avancer l’Otan vers nos frontières… en déployant des infrastructures  militaires près de nos frontières.» 

    Selon le ministre russe, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, la France et l’Allemagne «déploient leurs bataillons dans les pays baltes et dans d’autres pays limitrophes de l’ancienne Union Soviétique».       

    «En outre, ils soutiennent des initiatives pour inclure dans l’Otan la Géorgie et l’Ukraine… ils ont reçu une invitation officielle», a ajouté M.Lavrov.

    Le ministre russe a comparé la situation d’aujourd’hui aux événements de 2008, lorsque le Président géorgien Mikhail Saakachvili s'était «imaginé que tout lui était permis, et a[vait] attaqué ses citoyens». Selon Sergueï  Lavrov, on peut dire la même chose de l’Ukraine. Les promesses permanentes d'adhésion à l'Otan faite à Kiev  ont «fait tourné la tête» de Piotr Porochenko, et maintenant Kiev renforce ses moyens militaires sur la ligne de contact dans le Donbass. Les Américains y envoient des munitions et des armes, d’après le diplomate russe. En outre, d’après lui, des formateurs canadiens et américains s’y trouvent.

    Lire aussi:

    Défense russe: «La situation militaire est très tendue près de la frontière ouest»
    L’Otan augmente sa présence dans les zones européennes où ils ont promis de ne le faire
    «S'allier avec les USA fut la plus grande erreur de la Géorgie»
    Tags:
    relations diplomatiques, tensions, confrontation, OTAN, Sergueï Lavrov, Royaume-Uni, Canada, France, Ukraine, Allemagne, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik