Ecoutez Radio Sputnik
    Otan

    Moscou: les projets de l’Otan font souffler un air de guerre froide

    © REUTERS / Ints Kalnins
    International
    URL courte
    6233

    S’exprimant sur d’importants exercices militaires programmés par l’Otan à l’automne, la porte-parole de la diplomatie russe a attiré l’attention sur le caractère des événements prévus, pointant du doigt la dimension «antirusse» de cette démonstration de force.

    Moscou s'est dit «préoccupé» par une série de manœuvres militaire prévues à l'automne par l'Otan à ses portes, a annoncé ce mercredi la diplomatie russe par la voix de sa porte-parole Maria Zakharova.

    Les exercices impliquant d'importants arsenaux militaires et effectifs humain, la responsable a pointé du doigt le fait que les militaires travailleront leurs capacités offensives à proximité immédiates des frontières russes.

    «Dans ce contexte, je voudrais faire remarquer que les projets des stratèges otaniens, leur envergure ainsi que le caractère des événements prévus à cet égard rappelle de plus en plus les pires temps de la Guerre froide», a-t-elle indiqué dans un communiqué publié sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

    Selon elle, les «scénarios des manœuvres et toute autre activité de l'Otan visant le renforcement massif de l'infrastructure militaire dans les pays baltes, en Pologne, en Bulgarie et en Roumanie témoigne clairement de leur visée antirusse».

    «Nous continuerons de suivre attentivement les manœuvres des États-Unis et de leurs alliés de l'Otan. Nous nous laisserons le droit de réagir, y compris en prenant des contre-mesures dans l'intérêt d'assurer la sécurité de notre pays», a résumé Mme Zakharova.

    Trois mois à peine se sont écoulés depuis une autre série de manœuvres militaires opérées par l'armée américaine et ses alliés sur le flanc oriental de l'Otan. Début juin, en Pologne et dans les États baltes, quelque 18.000 soldats provenant de 19 pays, principalement des membres de l'Alliance, avait alors participé à l'exercice Saber Strike.

    Lire aussi:

    Moscou réagit aux prochaines manœuvres militaires de l’Otan à ses portes
    2.000 militaires de l’Otan débarquent en Lettonie
    Lavrov: «Seule la responsabilité pour les tsunamis ne nous est pas encore imputée»
    Tags:
    exercices militaires, OTAN, Maria Zakharova, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik