Ecoutez Radio Sputnik
    Forum de coopération entre l'Afrique et la Chine

    Sommet Chine-Afrique: le Président Bouteflika appelle à saisir la chance de ce partenariat

    © AFP 2018 Lintao Zhang / POOL
    International
    URL courte
    Kamal Louadj
    9250

    Le Président Abdelaziz Bouteflika a estimé, dans une contribution publiée par la revue China Investment, que le 3e Forum sur la coopération sino-africaine était une chance pour booster le partenariat stratégique entre les deux parties, affirmant par ailleurs que le projet chinois de Route de la soie était une opportunité pour la paix mondiale.

    Le 3e Forum sur la coopération sino-africaine est «une bonne opportunité» pour renforcer les liens de partenariat stratégique «au service du destin commun de la Chine et des pays africains». C'est ce qu'a affirmé le Président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'occasion de cette rencontre, qui s'est tenue le 3 et 4 septembre à Pékin, dans une tribune publiée dans un numéro spécial de la revue China Investment, citée par l'Algérie Presse Service (APS), ce 5 septembre.

    Selon le chef de l'État algérien, les résultats obtenus dans le cadre de ce partenariat ces trois dernières années, en tenant compte des recommandations du 2e sommet qui s'était déroulé à Johannesburg en 2015, «traduisent clairement la volonté ferme de la Chine et des pays africains d'instaurer un modèle efficace de partenariat Sud-Sud».

    Dans ce cadre, le Président algérien a estimé que le concept de «construire une communauté de destins communs au sein de l'Humanité», défendu par la Chine, était devenu une initiative stratégique de grande importance dans le monde, car il était accompagné par un projet concret qui était l'initiative «la Ceinture et la Route». Ce projet, poursuit-il, est devenu «un grand espace de coopération afin de réaliser le développement commun entre les États, grâce aux mécanismes mis en place par le gouvernement chinois à cet effet, notamment pour l'encouragement des investissements et l'édification des infrastructures.»

    Évoquant la coopération politique entre Alger et Pékin sur le plan international, M.Bouteflika a affirmé que «Construire une communauté de destins communs au sein de l'Humanité» en promouvant le vivre ensemble en paix proposé par son pays, exigeait «la conjugaison des efforts de tous les pays pour instaurer une paix durable de par le monde, basée sur la justice et le dialogue entre les cultures et les civilisations.»

    La Chine est déterminée à aider l'Afrique à se développer dans le cadre de son initiative stratégique de Route de la soie. C'est ce qu'a affirmé, le 3 septembre, le président Xi Jinping, lors de la cérémonie d'ouverture du 3e Forum sur la coopération sino-africaine à Pékin.

    Plus concrètement, évoquant les maux qui frappent de plein fouet les économies des pays africains, le Président chinois a affirmé que «la Chine et l'Afrique ont une longue tradition d'entraide et de solidarité, et la Chine est prête à faire des efforts plus importants en faveur de la réduction de la pauvreté, du développement, de la création d'emplois et de l'augmentation des revenus en Afrique, ainsi que d'une vie meilleure des peuples africains.»

    L'une des mesures phares que le Président chinois a annoncé au début de ce Forum, qui réunit durant deux jours les dirigeants de 53 pays africains, est celle des 60 milliards de dollars d'investissements supplémentaires consacrés au développement économique de ces États. De cette somme globale, 15 milliards de dollars vont financer des programmes «d'aide gratuite et de prêts sans intérêts», a souligné le responsable chinois.

    Lire aussi:

    La Chine s’implante durablement en Afrique: «C’est inévitable»
    La Chine remporte haut la main la lutte pour l’Afrique
    La Chine promet d’investir 60 milliards de dollars en Afrique
    Tags:
    accord de coopération, paix, projet, Grande Route de la Soie, Abdelaziz Bouteflika, Algérie, Afrique, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik