Ecoutez Radio Sputnik
    Angela Merkel

    Angela Merkel a-t-elle soutenu l’engagement militaire russe en Syrie?

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    12624

    Angela Merkel aurait pour la première fois soutenu explicitement l’engagement militaire de la Russie en Syrie, au moins dans sa lutte contre les mercenaires qui ont pris leurs quartiers à Idlib, selon une copie publiée par Reuters d’une interview de la Chancelière à RTL sur le point de paraitre.

    Dans une interview accordée à RTL, la chancelière allemande Angela Merkel aurait explicitement exprimé son soutien à l'opération militaire russe en Syrie, notamment dans la lutte contre les groupements de mercenaires à Idlib, relate Deutsche Wirtschaftsnachrichten (DWN).

    «Désormais, il faut sans aucun doute que l'on tente de lutter contre ces forces radicales, tout en protégeant toutefois la population civile», a-t-elle indiqué. Les civils, poursuit-elle, pourraient se retrouver «dans une situation très difficile».

    «C'est pour cela que nous tenons à empêcher une catastrophe humanitaire», a-t-elle ajouté. D'après la chancelière, cela constitue une mission importante et elle en a déjà débattu avec les Présidents russe et turc.

    Le plan de l'opération militaire à Idlib devrait être validé vendredi 7 septembre, par les Présidents de la Russie, de la Turquie et de l'Iran au sommet de la «troïka d'Astana» à Téhéran, selon les médias russes.

    Le gouvernorat d'Idlib se trouve entre les mains des terroristes du Front al-Nosra* depuis 2015. Les membres des groupes radicaux qui avaient refusé de se rendre aux forces gouvernementales syriennes lors des opérations antiterroristes à Alep, à Homs, à Douma et dans la Ghouta orientale ont été évacués par des couloirs humanitaires aux termes des accords sur la réconciliation. Des terroristes du Front al-Nosra* et de Daech* y avaient également été transférés depuis le sud et le sud-ouest de la Syrie, dont le territoire a été complètement libéré des terroristes le long de la frontière israélienne et jordanienne.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Député syrien: «Les forces armées sont résolues à libérer Idlib des terroristes»
    Moscou: les terroristes comptent se servir des civils d’Idlib comme boucliers humains
    Idlib: le couloir humanitaire d’Abu al-Duhur de nouveau accessible (photos)
    Tags:
    Idlib, Syrie, Allemagne, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik