International
URL courte
14528
S'abonner

Au cours d'un point presse impromptu à bord de son avion Air Force One, le Président américain a annoncé pouvoir introduire de nouvelles taxes sur les marchandises en provenance de Chine. Selon lui, il s’agit de quelque 267 milliards de dollars.

La guerre commerciale entre Washington et Pékin semble ne pas toucher à sa fin. Ce vendredi, Donald Trump a menacé de taxer la totalité des importations en provenance de Chine.

«Maintenant, nous avons ajouté 200 milliards de dollars [de biens chinois faisant l'objet de taxes douanières, ndlr]. Je déteste dire ça mais […] il y a encore 267 milliards de dollars [de biens chinois prêts à être taxés, ndlr] rapidement si je le veux», a déclaré le Président.

«Je me montre dur avec la Chine car je dois l'être. Ils prennent 500 milliards de dollars chaque année», a-t-il souligné faisant référence aux importations en provenance de Chine qui se sont élevées à plus de 505 milliards de dollars en 2017 et qui devraient s'accroître encore cette année.

Les déclarations de Donald Trump interviennent alors que la période de consultations publiques en vue de taxer 200 milliards de marchandises chinoises supplémentaires à hauteur de 25% s'est achevée jeudi à minuit (04H00 GMT vendredi).

En mars, la Maison-Blanche avait imposé des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium chinois.

Lire aussi:

Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Un bus avec des touristes se renverse en Turquie, des morts et des blessés
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
«Vous votez avec vos mains, on va vous trancher vos mains»: une députée ayant voté pour le pass sanitaire menacée
Tags:
États-Unis, Chine, Donald Trump, importations, taxes, production
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook