Ecoutez Radio Sputnik
    Les Casques Blancs

    Une rencontre entre terroristes et Casques blancs a eu lieu vendredi à Idlib

    © AFP 2018 KARAM AL-MASRI
    International
    URL courte
    359106

    Un rassemblement de différents groupes terroristes, y compris le Front al-Nosra*, et avec la participation des Casques blancs, s’est tenu le 7 septembre à Idlib. Les participants se seraient mis d’accord sur des scénarios de futures mises en scène d'«incidents» ayant potentiellement recourt à des substances toxiques, a annoncé la Défense russe.

    Les leaders de groupes terroristes, notamment des dirigeants du Front al-Nosra*, se sont rencontrés le 7 septembre à Idlib, en Syrie. Des membres des Casques blancs ont également pris part à la rencontre, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    Lors du rassemblement, les personnes réunies ont notamment discuté de scénarios de futures mises en scène d'«incidents» ayant potentiellement recours à des substances toxiques par les troupes gouvernementales syriennes, a-t-il expliqué. 

    La rencontre en question a eu lieu dans un poste de commandement des terroristes situé à proximité de l’école Al-Wahda, à Idlib.

    «Lors de la réunion ont été mis au point et approuvés les scénarios et le tournage de mises en scène d'"incidents" avec utilisation présumée de substances toxiques par les forces gouvernementales syriennes contre des civils dans les villes de Jisr al-Choghour, Saraqeb, Taftanaz et Sarmin», a précisé la Défense russe. 

    «La préparation complète de tous les participants impliqués dans la réalisation de provocations mises en scène devrait être achevée dans la soirée du 8 septembre. Le signal marquant le début de la mise en pratique de ces provocations par les terroristes dans la province d’Idlib proviendra d'un ordre spécial de certains "amis étrangers de la révolution syrienne"», a souligné Igor Konachenkov.

    Il a notamment ajouté que «le département militaire russe continuait de surveiller de près la situation en République arabe syrienne ainsi que les actions des forces armées de différents pays de la région du Moyen-Orient».

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    La réponse du Kremlin à la question de la concertation d’une offensive à Idlib donnée
    Syrie: début de prises de vue d’une provocation montée sur «l’emploi» d’armes chimiques
    Les Casques blancs pourraient utiliser des otages pour une provocation à l’arme chimique
    Tags:
    mise en scène, matières toxiques, provocation, terrorisme, Casques blancs syriens, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik