Ecoutez Radio Sputnik
    P-8A Poseidon

    Un avion US patrouille près de la zone des manœuvres russes en Méditerranée

    © REUTERS / Darrin Zammit Lupi
    International
    URL courte
    6028

    Un P-8A Poseidon de l'US Air Force a pendant trois heures volé à proximité de la région méditerranéenne où se tiennent des exercices des forces navales et aérospatiales russes.

    système de défense antiaérienne AK-630
    © Photo. Press service of the Ministry of Defence of the Russian Federation
    Un avion de patrouille des forces aériennes américaines a réalisé samedi un vol de reconnaissance en Méditerranée près de la zone où se déroulent les manœuvres de la Marine russe, d'après des sites occidentaux suivant les déplacements de l'aviation militaire.

    L'appareil P-8A Poseidon immatriculé 168433 a décollé de la base aérienne de Sigonella, en Sicile, avant d'effectuer une mission d'au moins trois heures le long des côtes syriennes.

    La veille, deux avions P-8A Poseidon de l'US Navy avaient patrouillé la même région où se trouvent notamment la base navale russe de Tartous et la base aérienne syrienne de Hmeimim.

    Les forces navales et aérospatiales russes mènent des exercices en Méditerranée du 1er au 8 septembre. Les manœuvres impliquent 26 navires militaires, dont deux sous-marins, ainsi que 34 aéronefs, dont des bombardiers stratégiques Tupolev Tu-160, des avions antinavires Tu-142 et Iliouchine Il-38, ainsi que des chasseurs Sukhoi Su-33 et Su-30SM.

    Lire aussi:

    Des avions de reconnaissance US détectés près d’une base russe en Syrie
    Des avions US survolent la zone de déploiement d’un groupe naval russe en Méditerranée
    Des bombardiers stratégiques russes frappent des cibles conventionnelles en Méditerranée
    Tags:
    reconnaissance, exercices, port de Tartous, aérodrome de Hmeimim, base aérienne de Sigonella, Su-30SM, Su-33, Il-38, Tu-142, Tu-160, Boeing P-8 Poseidon, US Navy, Marine russe, Syrie, Méditerranée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik