International
URL courte
15822
S'abonner

Pékin a appelé Londres à cesser d’interférer dans les affaires intérieures chinoises suite à la publication du rapport semestriel sur Hong Kong du gouvernement britannique.

La Chine a conseillé au Royaume-Uni de cesser de se mêler des affaires de Hong Kong après que le gouvernement britannique a publié son dernier rapport semestriel sur la région administrative spéciale et ancienne colonie de Londres. 

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a déclaré lors d'une réunion d'information quotidienne que les affaires de Hong Kong étaient les affaires intérieures de la Chine et qu'aucun pays étranger n'avait le droit de s'en mêler.

«Depuis le retour de Hong Kong [en 1997, ndlr], les principes ''un pays, deux systèmes'' et "la population de Hong Kong gouverne Hong Kong" de même que le haut niveau d'autonomie de Hong Kong ont été globalement appliqués», a expliqué Hua Chunying.

Elle a également ajouté que les habitants de Hong Kong bénéficiaient de tous les droits et libertés conformément à la loi.

«Nous avons exprimé notre mécontentement et une forte opposition à ce rapport semestriel du gouvernement du Royaume-Uni sur Hong Kong. Nous conseillons au Royaume-Uni de faire face à la réalité et d'arrêter de publier de tels rapports aussi bien que d'interférer dans les affaires de Hong Kong», a souligné la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, 20 morts et plus de 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une autre crise se profile à l’horizon et pourrait être pire que le Covid-19, affirme Bill Gates
Entre théories du complot et déclarations officielles, quel est l’élément déclencheur des explosions à Beyrouth?
Tags:
politique, affaires, ingérence, diplomatie, réaction, rapport, Hong Kong, Royaume-Uni, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook