Ecoutez Radio Sputnik
    Casques blancs

    Les Casques blancs pourraient utiliser des otages pour une provocation à l’arme chimique

    © AFP 2018 Msallam Abdalbaset
    International
    URL courte
    12129

    Des familles de radicaux prêts à se réconcilier avec le gouvernement syrien pourraient être utilisées dans une provocation à l’arme chimique préparée par les Casques blancs à Idlib, a prévenu le défenseur des droits de l’Homme syrien Ammar Jamal.

    Les Casques blancs entendent utiliser des membres des familles de combattants prêts à se réconcilier avec Damas lors d'une possible provocation à l'arme chimique à Idlib, a annoncé à Sputnik le défenseur des droits de l'Homme syrien Ammar Jamal.

    «Des membres des Casques blanc préparent une mise en scène avec utilisation de l'arme chimique, dans laquelle ils impliqueront les familles de ceux qui ont souhaité se réconcilier avec le régime [d'el-Assad, ndlr]. Après la préparation d'équipements vidéo, les familles des "réconciliateurs" de Daech* seront déplacées dans la zone de la localité d'Ariha», a souligné M.Jamal.

    Selon les défenseurs des droits de l'Homme, une provocation pourrait être très prochainement réalisée. Le ministère russe de la Défense a également fait savoir samedi que les préparatifs de la provocation devaient être terminés en fin de journée. Un ordre des «amis étrangers de la révolution syrienne» signalerait le début de cette opération.

    Auparavant, des leaders de groupes terroristes, notamment des dirigeants du Front al-Nosra*, et des Casques blancs s'étaient rencontrés à Idlib. Ils se seraient mis d'accord sur des scénarios de futures mises en scène d'«incidents» avec un potentiel recours à des substances toxiques, a annoncé la Défense russe.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Provocation en Syrie: des Casques blancs arrivent à Idlib avec des bidons de gaz
    Moscou précise l'objectif des provocations de terroristes et Casques blancs en Syrie
    22 enfants choisis par les Casques blancs pour une mise en scène d'attaque chimique
    Tags:
    radicaux, droits de l’homme, provocation, terrorisme, armes chimiques, Daech, Casques blancs syriens, Front al-Nosra, Bachar el-Assad, Idlib, Damas, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik